3 avril 1984 : voici le discours de Lansana Béavogui qu’il ne lira jamais…

Print Friendly, PDF & Email

Le 3 avril 1984, le Premier ministre Lansana Béavogui, alors président par intérim de la Guinée s’apprêtait aux environs de 10 heures à lire son discours qu’un groupe de militaires conduit par le colonel Lansana Conté s’empara du pouvoir. Soutenu par le PDG-RDA, sa formation politique pour présider aux destinées du pays, Béavogui -né en 1923 à Macenta- sera arrêté et emprisonné. Il mourra en prison, quatre mois après (19 août 1984) à Kindia. Voici en intégralité son discours (jamais lu)…

Conakry, le 03 Avril 1984

Camarades membres du Comité Central du PDG.
Camarades membres du Conseil National de la Révolution.
Camarades membres de l’Assemblée Constitutionnelle Suprême.
Camarades,

Voici que conscient du caractère exceptionnel des circonstances que nous vivons, marquées par la terrible tragédie de la brutale et cruelle disparition du Secrétaire Général du Parti Démocratique de Guinée, Responsable Suprême de la Révolution, le Camarade Ahmed Sékou Touré, Président de la République Populaire Révolutionnaire de Guinée, décidés à aucune vacance dans la conduite des affaires du Parti de l’Etat, Vacance que les ennemis du Peuple de Guinée et de sa Révolution n’auraient pas manqué d’exploiter pour tenter de détruire notre régime et de plonger la nation dans un bain de sang, vous venez d’investir, successivement des redoutables responsabilités du Secrétaire Général du Parti Démocratique de Guinée, Parti-Etat, et de Président de la République Populaire Révolutionnaire de Guinée.

Je sais l’immensité des charges que vous venez de me confier mais je n’en tremble point.
Je n’en tremble pas car votre décision est claire, votre message limpide :
Vous venez de signifier, camarades membres du comité central, camarades membres du Conseil National de la Révolution, camarades membres de l’Assemblée Constitutionnelle Suprême, vous venez de me signifier, qu’aujourd’hui plus qu’hier, vous travaillerez avec énergie, constance, intelligence, méthode et discipline pour que je ne ploie pas sous la charge que vous m’avez confiée.

Votre acte est clair, votre comportement édifiant. Ils signifient que, comme vous venez d’y procéder, je dois agir avec célérité, bien que sans précipitation, afin que le temps soit scientifiquement géré et que rien n’attende des affaires de l’Etat. Je vous ai compris et agirai comme vous venez l’ordonner.

J’agirai, assumant intégralement les responsabilités qui sont les miennes, j’agirai avec la parfaite conviction que vous êtes autour de moi, toujours prêts à transformer en actes les décisions prises. J’agirai fort de la confiance, du soutien et de l’action, dans le sens qu’exige le progrès de la Révolution, de chaque Pouvoir Révolutionnaire d’Arrondissement, de chaque Pouvoir Révolutionnaire Régional.

Camarades, nous voici réunis, en veillée d’armes pour prendre et mettre immédiatement en œuvre les mesures capitales qu’impose la phase qu’ouvre dans la glorieuse histoire du P.D.G et de la Guinée moderne, la tragique disparition de notre Grand Camarade.

Il faut qu’aujourd’hui notre ensemble soit un corps immense habité et animé par l’esprit du grand Ahmed Sékou Touré. Qu’aujourd’hui le serment soit fait par chacun de nous, dans son for intérieur, et pour nous tous, d’une voix unanime, qu’à, partir de maintenant, notre unique combat est celui de la magnification de l’œuvre de Ahmed Sékou Touré ; notre unique combat est celui de la sauvegarde et de la consolidation de l’unité nationale ; notre unique combat est celui du développement de la Nation ; notre unique combat est celui de la prospérité du Peuple de Guinée ; notre unique combat est celui de l’intensification de la Révolution Populaire ; notre unique combat est celui de la qualification constante du pouvoir populaire ; notre unique combat est celui de la grandeur de la République Populaire Révolutionnaire de Guinée.

Camarades cadres dirigeants de la Révolution Guinéenne, entendez l’appel pathétique du Bureau Politique National du Parti Démocratique de Guinée, un Bureau Politique parfaitement conscient que les compagnons d’armes ne se divisent pas ni ne se disputent au pied de leur Emient Héro tombé au front mais se saisissent du flambeau, s’intègrent en une équipe monolithique pour briser les obstacles et voler de victoires en victoires.

Le Bureau Politique National du P.D.G. exige de vous que vous vous hissiez à la hauteur de l’évènement.
Le Peuple de Guinée commande, le Parti Démocratique de Guinée impose que le Comité Central du P.D.G soit d’une détermination à toute épreuve et fasse preuve d’un courage extrême et dans la prise des décisions et dans leur exécution.

Le Peuple de Guinée commande, le Parti Démocratique de Guinée impose impérativement que nous poursuivions la République Populaire avec une puissance irrésistible en prenant en charge, intégralement, méthodiquement, chaque secteur d’activités concourant à la vie matérielle, économique, socio-culturelle, spirituelle du Peuple.
Le peuple de Guinée commande, le Parti Démocratique de Guinée impose que chacun et tous, nous ne nourrissions d’autre ambition que l’honneur d’être les meilleurs sur le chantier où se construit le devenir du Peuple de Guinée qui doit être fulgurant.

Camarades, en avant pour le combat du Peuple de Guinée ! De retour dans vos fédérations, vous répercuterez, successivement en session du Conseil Régional de la Révolution, en conférences de section, en Assemblées Générales des P.R.L., partout dans le pays, du plateau du Badiar au Nord-Ouest au massif du Nimba au Sud-Est, des Monts du Niagouélé dans la savane de la Haute Guinée au monts kakoulima en Guinée Maritime, partout vous répercuterez le serment qu’ensemble nous venons de prendre de faire de notre Guinée une Nation puissante aux plans politique, économique et socio-culturel, conformément au programme que nous a tracé notre guide.

Mais pour y réussir, point formules magiques. Notre suprême recours, avant toute aide, où qu’elle vienne, notre suprême recours, c’est le travail. En avant pour le travail créateur et libérateur !
En avant au coude à coude serrés, dans l’ordre et la discipline !

En avant, pour écraser toute tentative de subversion !
Le Secrétaire Général du Parti Démocratique de Guinée. Parti-Etat, vous demande de suivre la voie tracée par notre Grand Camarade Ahmed Sékou Touré et qu’il continue d’éclairer de son phare.
Le Bureau Politique National du P.D.G., direction du Parti-Etat, vous demande de constituer autour de lui une ceinture d’airain.

Nous vaincrons parce que nous sommes habités par l’esprit de l’invincibilité que procure la foi en l’avenir radieux du socialisme ambitionné par notre Peuple et qu’il édifie méthodiquement.

Gloire aux peuples qui luttent !
Prêt pour production, Critère et exigence de la Révolution !

Docteur Lansana Béavogui
Président de la République Populaire Révolutionnaire de Guinée
Secrétaire Général du Parti Démocratique de Guinée-
Révolution Démocratique Africaine.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.