39è édition du concours national du Saint Coran : Mamadou Oury Doumbouya remporte le 1er prix

Print Friendly, PDF & Email

La clôture de la 39ème édition du concours de mémorisation et d’interprétation du Saint Coran a eu ce samedi 1er mai dans la salle des congrès du Palais du peuple. Ils étaient au total 105 candidats dont au total 11 filles ont concouru à cette édition.

Plusieurs personnalités composées des membres du gouvernement, des Institutions Nationales et Internationales, et des Représentants des ambassades ont pris part à cette cérémonie.


Dans le respect strict des mesures barrières, cette 39ème édition a connu la participation de 105 candidats dont 5 malvoyants venus de tous les horizons de la Guinée.Selon Elhadj Aly Jamal Bangoura, Secrétaire Général des Affaires Religieuses ce sont toutes les 33 préfectures et les 5 communes de Conakry qui ont pris part à cette cérémonie. « Les centres de mémorisation du Saint Coran ont fourni une bonne qualité des candidats. La compétition dont la participation caractérise la rigueur et la transparence a porter sur 6 catégories suivant les indications du jury. Première catégorie Coran entier, deuxième catégorie 20 chapitres, troisième catégorie 15 chapitres, quatrième catégorie 10 chapitres, cinquième catégorie 5 chapitres et sixième catégorie interprétation du Saint Coran.


Quand au jury, je suis honoré de porter à votre attention Monsieur le ministre d’État, qu’il est composé d’anciens étudiants sortis des universités arabes après avoir participé avec brio aux précédentes éditions et obtenu des bourses de formation », a-t-il expliqué.Brahim Ousmane Bah, conseiller juridique au département des affaires religieuses déclare que les règles ont été respectées par le jury.« Le concours s’est bien déroulé par la grâce d’Allah Soubhana’Allah wa Ta’Allah. La notation concernait deux volets. Premièrement, c’est la mémorisation correcte des écritures sans omission aucune, deuxièmement c’est la lecture parfaite sans transgression des règles de la matière. Mais le jury quant à lui a des règles aussi, il n’est pas donné au jury de corriger comme il l’entend. Il y avait des règles qui devaient être respectées par chacun des membres du jury pour pouvoir s’accorder sur le résultat et Dieu merci les règles ont été respectées, le résultat est paru, nous avons révisé ce résultat et trouvé que c’est le fruit de votre travail », s’est réjoui le président du jury. 


Au nom du Président de la République le Professeur Alpha Condé, le ministre d’État, ministre de l’hydraulique et de l’assainissement a félicité les lauréats et leurs parents. D’après Elhadj Papa Koly Kourouma,  « dans un pays musulman comme le nôtre, l’enseignement du Coran et son interprétation doivent être renforcés et soutenus pour donner à notre jeunesse, future responsable de la Guinée de demain l’encadrement qu’il faut aussi bien à l’école, dans les familles comme dans la rue pour être le garant du maintien de la paix et de l’unité nationale. C’est pourquoi je vous appelle chers candidats, enseignants, encadreurs, responsables religieux et Imam à faire du contenu du Saint Coran, votre lutte de chaque jour ».Sur les 105 candidats toutes catégories confondues, ils sont une trentaine à avoir été proclamés gagnants. Mamadou Oury Doumbouya est le lauréat de la mémorisation du Saint Coran en entier. Il lui a fallu 3 ans pour mémoriser le Coran en entier« Je remercie le tout puissant de m’avoir accordé cette chance là. Je remercie les formateurs qui ont contribué à m’accompagner, je remercie les parents et je remercie les encadreurs aussi. Depuis 2018, j’ai commencé à mémoriser le Coran», déclare-t-il.

Maciré Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.