5 ans de prison requis contre Abdourahmane Sano et six autres coaccusés

Print Friendly, PDF & Email

Le procureur du tribunal de première instance de Dixinn Sidy Souleymane N’diaye a requis vendredi cinq ans de prison et une amende de 2 millions de francs guinéens contre Abdourahmane Sano et six autres coaccusés, tous membres du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC). S’agissant de Mamadou Sano, jeune-frère de Sano, le procureur a demandé le renvoi du prévenu des fins de la poursuite.

Arrêtés à la veille de la manifestation appelée par le FNDC contre un changement de Constitution, Abdourahmane Sano et Cie-dont le procès a débuté mercredi dernier- sont poursuivis pour incitation à la révolte.

Elisa CAMARA

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.