GouvJT, le résumé vidéo de l’actualité gouvernementale de la semaine du 24 Février 2018!

Conakry, le 24 Février 2018 – Comme chaque semaine, revivez les principaux temps forts de l’actualité gouvernementale à travers votre GouvJT.

Au sommaire de l’actualité gouvernementale de cette semaine :

12 pays africains étaient en conclave cette semaine à Conakry. Objectif : trouver des voies et moyens pour renforcer la transparence budgétaire.

Le Ministère du Budget a organisé, les 22 et 23 Février 2018, un atelier sur la transparence budgétaire et la participation publique dans le cycle budgétaire en Afrique francophone. Cet atelier, qui a réuni des experts internationaux venus de différents pays, a servi d’espace d’échanges et de partage, en vue de trouver des moyens pour renforcer la transparence budgétaire. Durant deux jours, il a été question d’un partage intense et efficace sur les expériences relatives à la transparence budgétaire et la participation publique, avec des présentations d’études de cas, de groupes de discussion spécialisés en sessions d’apprentissage entre pairs, tout en prenant en compte l’opinion des usagers d’informations budgétaires de la société civile.

Journée Internationale de la Femme, le Gouvernement et les Nations Unies harmonisent leurs idées pour l’autonomisation des femmes guinéennes.

En prélude à la Journée internationale de la Femme le 8 mars, la Ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, a présidé cette semaine une rencontre de cadrage des différentes activités prévues avec le système des Nations Unies. La célébration de cette journée sera donc une occasion pour le Gouvernement de favoriser l’autonomisation des femmes dans les contextes ruraux et urbains et de célébrer les activistes qui travaillent sans relâche à revendiquer les droits des femmes guinéennes.

MEF – La Ministre de l’Economie et des Finances a tenu, cette semaine, une rencontre d’information et de sensibilisation à l’intention des directeurs d’établissements publics à caractère administratif (EPAs) et leurs comptables. La présentation faite par la Ministre a porté sur la nécessité de cette réforme dans le corpus d’actions engagées par le Gouvernement dans le cadre de l’assainissement de nos finances publiques. Au cours de la séance, Malado Kaba a expliqué les raisons du compte unique du trésor. Celui-ci vise à unifier la trésorerie publique, rationaliser et simplifier la gestion des liquidités de l’Etat.

MTP – Dans le cadre du projet d’appui au secteur des transports, les cadres du Ministère des Travaux Publics ont bénéficié d’une formation en cartographie numérique. L’initiative vise au renforcement des capacités administratives, techniques et financières des structures opérationnelles du Ministère des Travaux Publics et des PME du secteur des travaux publics. Assurée par des experts Français, grâce à l’appui technique de l’Union Européenne, la formation a pour but : une meilleure appropriation des outils mis à la disposition du département en vue de mieux gérer les réseaux routiers nationaux et préfectoraux.

METFPET – Le Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, a procédé également cette semaine, au lancement officiel des travaux du séminaire technique sur l’extension de la couverture sociale en Afrique, approches novatrices. Cette rencontre de Conakry, qui regroupe une cinquantaine de participants, constitue une plateforme privilégiée pour échanger des informations et analyser les défis et priorités de la sécurité sociale en Afrique. Pour Damantang Albert Camara, ce séminaire va permettre de trouver des solutions innovantes aux questions fondamentales telles que la mise en place de système de protection sociale pour tous les groupes non couverts, la question des travailleurs migrants, du monde rural, des femmes et des jeunes.

MESRS – De son côté, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé, a procédé au lancement du programme de renforcement des compétences en français à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry. Ce programme, qui vise à améliorer le niveau en français des étudiants, illustre la mise en œuvre concrète d’un projet de la coopération française dans le secteur de l’enseignement supérieur guinéen. Grâce à cette coopération, le système éducatif guinéen va bénéficier sur la période 2016-2020 de près de 45 millions d’euros de financement.

La Cellule de Communication du Gouvernement

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.