5è édition du Festival des Grillades: Yokam annonce l’arrivée des artistes “Innoss’B, Serge Beynaud et DJ Kérozen”

Print Friendly, PDF & Email

Après une année ‘’creuse’’ à cause des contraintes sanitaires liées au coronavirus, l’agence YOKAM a, à travers une conférence de presse organisée ce lundi 22 février 2021, annoncé les couleurs de la 5ème édition du Festival Panafricain des Grillades de Conakry, qui aura lieu les 3, 4 et 5 avril prochains, à l’esplanade du palais du peuple, à Conakry, avec pour but de rassembler et de partager ensemble, des repas, de la musique, des cultures et de mettre en avant le panafricanisme, qui sera sponsorisé par la Sobragui avec la Boisson Beaufort.

À l’entame de ses propos, la Directrice Générale de l’agence YOKAM, Hawa Kam Houguié, organisatrice, a tenu à rappeler la raison pour laquelle l’édition 2020 n’a pas eu lieu. « On a pris la décision de ne pas organiser l’édition de 2020, parce le coronavirus était là. Et c’est une maladie qu’on ne connaissait pas, on ne savait pas où on mettait les pieds…Cette année, on ne la maîtrise pas très bien mais on la connaît. Donc on a décidé de se lancer, avec l’autosatisfaction des autorités en respectant bien évidemment les gestes barrières. Donc, pour accéder au festival, le masque sera obligatoire, le lavage des mains sera obligatoire et régulier. Le masque ne sera enlevé que pour manger ou pour boire et ensuite on va devoir le remettre. », a-t-elle expliqué. Parlant du plan sécuritaire, elle a dit ceci : « Il y a la gendarmerie qui sécurise les alentours. A l’intérieur, nous travaillons avec Guicopres, qui est un bon partenaire qui nous accompagne depuis le début. Il y aura 50 agents à l’intérieur, c’est 50 personnes. Ce sont nos agents qui feront respecter les  gestes barrières. Donc, ce sont des gens du secteur sanitaire, ou peut-être des étudiants qui seront formés afin de respecter les gestes barrières. » 

Pour le moment, rappelle la DG de YOKAM, les artistes nationaux et internationaux qui ont annoncé leur présence sont entres autres : Serge Beynaud, Kérozen, Innoss’B. Parmi les artistes guinéens, on a ‘’Instinct Killers’’, Banlieuez’art, Mousto Camara, Petit Kandia et Jupiter Davibe.(…) « Avec ce Festival, on a beaucoup de vocation, on a un public qui vient juste pour manger, qui n’est pas intéressé par les artistes, on a un public qui vient pour les enfants. Il y aura les jeux pour enfants et c’est gratuit pour les enfants de 0 à 7 ans. Et il une partie qui vient pour le concert. On peut faire de 6000 mille à 9000 personnes par jour mais ces personnes ne seront jamais au Festival en même temps. Il y aura une rotation. », assure Hawa Kam Houguié.


M. Hady Lamine Touré, responsable Marketing à la Sobragui, a, au nom de son entreprise et à travers la boisson Beaufort, exprimé le souhait de les accompagner. « Il faut savoir que la Sobragui, aujourd’hui, n’est plus à présenter vu notre participation aux grands événements de notre pays. On ne peut pas rester indifférent face à cette édition. Déjà, par la qualité de l’organisation de la 1ère  édition, la 2ème , la 3ème et la 4ème, la 5ème on est là-dessus. »

Pour ce qui est de la vante des tickets, Mme Houguié a indiqué ceci : « On a essayé à plusieurs reprises, mais le public guinéen est habitué à acheter à la rentrée. Le public guinéen préfère continuer comme ça. Donc on va essayer de faire passer beaucoup de messages et demander à un maximum de personnes d’acheter des tickets en avance. De passage, je souhaiterais vivement remercier nos restaurants qui ont contribué à croire en nous. Merci aux artistes qui ont beaucoup souffert pendant cette période. Et surtout nous réitérons nos sincères remerciements à nos partenaires », a-t-elle conclu.

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.