Connect with us

Politique

‘’80 drones lâchés dans les rues de Conakry’’: Ousmane Gaoual a-t-il encore menti ?

Published

on

Finalement, l’on se demande où est le sérieux dans ce pays. Au sein du pouvoir et de l’opposition, des responsables politiques ne se gênent pas de mentir aux populations qu’ils prennent très souvent pour des sous-hommes, pas capables de discernement. Ousmane Gaoual Diallo, conseiller politique de Cellou Dalein Diallo, dans son show du samedi dernier au siège de son parti à La Minière a déclaré que 80 petits drones vont être lâchés lundi dès 5 heures du matin pour surveiller toutes les rues de Conakry.

« (…) Personne ne tirera, et comme je l’ai annoncé, soyez sans crainte, parce que 80 petits drones vont être lâchés à partir 5 heures du matin pour surveiller toutes les rues de Conakry, pour faire en sorte que rien ne nous échappe. Tous ces drones sont munis de caméra avec infrarouge de haute définition qui permettent d’identifier chaque individu qui sera en mouvement. Nous serons capables de faire des zooms pour prendre son visage, pour que le visage de la tyrannie soit connu, pour que les assassins puissent être démasqués et pour que cela serve à la cour pénale internationale », disait-il, casquette vissé sur la tête.

Et pour toute la journée d’hier, les 80 petits drones de Ousmane Gaoual n’ont pas été vus dans le ciel de Conakry. Et mieux, Gaoual n’a été aperçu nulle part que sur Facebook. Pauvres de nous…

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités