Kissidougou. Alpha Condé fustige les incidents de Tokounou: ”je ne suis pas d’accord’’

Print Friendly, PDF & Email

Au grand stade Jean Djibril Léno de Kissidougou, plein comme un œuf géant, le président sortant qui était en campagne, a fustigé l’érection de barrages dimanche à Tokounou au passage du cortège de son principal opposant Cellou Dalein Diallo en partance pour Kankan.

« (…) Ce qui a été fait Tokounou est regrettable. J’ai dit à mes militants de Kankan que je ne suis pas d’accord. Nous ne sommes pas comme eux. Toi, tu veux construire ta maison, eux, ils veulent la détruire. Il faut présenter mon programme pour que le peuple choisisse. (…)’’, dit le candidat Alpha Condé devant une foule immense acquise à sa cause.

Abdoulaye Diallo, correspondant à Kissidougou

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.