Abdoulaye Bah « empêché » de rallier Dakar : voici la version de l’UFDG…

A propos de l’affaire Abdoulaye Bah « empêché » de rallier Dakar avec son père malade, l’UFDG de Cellou Dalein Diallo s’est fendu d’un communiqué pour dire que « les autorités préfectorales, le CNRD ainsi que le gouvernement seront tenus responsables de tout ce qui adviendra »…

En partance pour Dakar avec son père El. Hadj Thierno Madjou Bah, malade depuis 3ans, M. Abdoulaye Bah, Secrétaire national chargé de l’animation politique de l’UFDG et Conseiller politique de Cellou Dalein Diallo est retenu depuis 13h à la frontière guinéo-sénégalaise précisément au poste de contrôle de Boundoufourdou à Koundara.

Selon les autorités frontalières, le laisser-passer qu’il a en sa possession, ne porte pas en première ligne le nom de monsieur Abdoulaye Bah.

Alors que le document (laisser passer) porte respectivement les noms suivants :

1.El THIERNO MADJOU BAH, 81 ans, malade en situation d'évacuation sanitaire, 
2.Abdourahamne DIALLO, Chauffeur
3.ABDOULAYE BAH 

Le malade à évacuer qui a un rendez-vous médical au CHU de FAN le lundi 26 septembre à 9h00 se voit ainsi empêché d’honorer ce rendez-vous . Souffrant de problèmes pulmonaires et de reins, sa tension serait montée d’un cran.

Les services de sécurité frontalière du poste de boudoufourdou, les autorités préfectorales, le CNRD ainsi que le gouvernement seront tenus responsables de tout ce qui adviendra.

Cell-com_UFDG

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.