Abdoulaye Sow de l’USTG à ses collègues syndicalistes : ‘’il faudrait qu’on se parle’’

Print Friendly, PDF & Email

Le secrétaire général de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG) se dit prêt pour une réconciliation avec tous les autres mouvements syndicaux du pays. C’était ce lundi, 11 janvier sur la radio Espace Fm, dans l’émission ‘’les GG’’.

A l’entame, il a tenu à préciser : « Moi, je veux aujourd’hui la réconciliation. Si c’est moi le problème, je quitte le mouvement syndical. Mais s’il y a une autre personne qui constitue le problème, qu’il accepte  aussi de se remettre en cause. Ce qui est plus important aujourd’hui, est que nous mettions nos égaux de côté et nous nous retrouvions en hommes responsables parce que les travailleurs nous regardent. Ce sont les travailleurs que nous défendons. Par conséquent, il faudrait qu’on se retrouve, qu’on se parle  et qu’on s’accepte. Mais l’autre partie ne veut pas pendant qu’on parle de réconciliation et il nous envoie au tribunal. Comment vous pouvez accepter d’être au tribunal et de négocier ? », s’interroge Abdoulaye Sow.

Poursuivant, il fera savoir que l’USTG qu’il dirige est convoquée ce jeudi, au conseil économique et social.

« Nous, nous sommes prêts et nous avons déjà élaboré les TDR. J’ai préparé mes hommes pour que cette réconciliation est lieu et nous avons tendu la main depuis longtemps à ses hommes là pour qu’on se retrouve parce que c’est notre maison. C’est eux qui ont quitté la maison et nous avons demandé à ce qu’ils reviennent à la maison pour qu’on discute, qu’on compose un bureau consensuel pour qu’on puisse jouer notre rôle et qu’on ne trompe pas les travailleurs. Moi, je ne suis pas là pour tromper les travailleurs mais pour jouer mon rôle », dit-il.

Plus loin, il (Abdoulaye Sow) rassure le mouvement syndical guinéen que l’USTG qu’il dirige est déterminée pour réaliser cette réconciliation pour que le mouvement syndical guinéen puisse jouer son rôle comme elle l’a fait, selon lui, en 2006, 2007, 2008 et 2011.

Rachidatou Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.