Abdourahamane Sano et Cie condamnés : Cellou Dalein dénonce ‘’une justice aux ordres’’

Print Friendly, PDF & Email

Le chef de l’opposition guinéenne est resté baba mardi en apprenant la condamnation à 1 an de prison ferme d’Abdourahmane Sano, coordinateur national du FNDC et à six mois de prison Sékou Koundouno et trois autres coaccusés pour “manœuvres  et  actes de nature à compromettre la sécurité publique et à occasionner des troubles à l’ordre public”.

Sur sa page Twitter, Cellou Dalein Diallo a déclaré que cette condamnation par la « justice aux ordres est une honte pour la Nation, une négation du droit et le triomphe de l’arbitraire ». Invitant ses compatriotes à se lever pendant qu’il est temps pour mettre un holà à la dictature.

« Levons-nous pour combattre la dictature et sauver notre pays pendant qu’il est encore temps ! », lâche l’opposant.

Elisa CAMARA

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.