Aboubacar Soumah droit dans ses bottes : ‘’nous allons organiser le congrès le 26 janvier prochain. Et après, on fixera la date de la grève qui aura lieu en février”

Print Friendly, PDF & Email

Pas de report de la grève des enseignants annoncée au mois  de  février prochain, comme disent certaines sources. Ce mardi,  joint par la rédaction de Mediaguinee, le principal meneur de la grève des enseignants, le secrétaire général adjoint -exclu- du SLECG, a clamé haut et fort qu’il n’y aura pas de report de la grève de février prochain.

Nous allons organiser le congrès le 26 janvier prochain. Et après ça, on fixera la date de la grève qui aura lieu au mois de février

Selon lui, « on n’a jamais dit qu’on veut reporter la date de la grève. Nous avons dit que nous organisons d’abord le congrès le 26 janvier prochain que nous comptons d’ailleurs organiser à notre siège. Et après ça, on fixera la date de la grève qui aura lieu au mois de février prochain”.

Comme le gouvernement ne nous respecte pas, il nous prend pour de petites gens, nous aussi conséquemment, on va prendre nos responsabilités

Parlant du gouvernement qui n’a toujours pas accepté de rentrer en contact avec les Syndicats, M. Soumah de rétorquer: “jusqu’à présent, personne n’est entrée en contact avec nous. Donc, nous aussi comme ils n’ont rien fait, ils n’accordent aucun intérêt à nos revendications, ils ne considèrent pas la classe enseignante. Donc nous, nous allons nous considérer nous-mêmes, c’est pour cela que nous aussi, nous  sommes sur notre position. Comme ils ne nous respectent pas, ils nous prennent pour de petites gens, nous aussi conséquemment, on va prendre nos responsabilités.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

  1. hadj kane Diallo 3 ans il y a
    Repondre

    un vrai fou furieux enragé. pitié il faut l’emmener chez un psychiatre. sinon on vous poursuivra pour non assistance à personne en danger. médiaguinee soignez le au lieu de le rameuter .

  2. Traoré mohamadou 3 ans il y a
    Repondre

    vive la grève et vive Soumah. à bas l’égoïsme.

  3. Mamadou Lamarana Diallo 3 ans il y a
    Repondre

    Aboubacar Soumah nous les enseignements nous te soutenons
    à bas les traître

  4. Denise 3 ans il y a
    Repondre

    Aucun enseignant digne et soucieux de l’avenir de nos enfants ne cautionne l’avis de grève de ce Soumah. Ceux qui le soutiennent ne sont que des perturbateurs et ils méritent même pas qu’on leur donne une tribune dans le journal

  5. Sylla 3 ans il y a
    Repondre

    C’est toujours les désoeuvrés loubards,lançeurs de pierre pour la cause ethnique et pour l’esclavage à la sauce traditionelle,qui soutiennent toujours ce monsieur qui continue à s’afficher devant les caméras.
    Est ce que pour augmenter les salaires des enseignants,on a besoin de brûler les pneus,jeter les ordures dans la rue,lancer des pierres sur les forces de sécurité comme en Palestine,etc..?
    Comment un element saint d’esprit peut se targuer des faits d’armes qui consistent à empêcher les éleves et étudiants,l’avenir de la Nation,à acquerir le savoir?
    Il se complait dans la petite notoriété lugubre qu’il a,alors qu’il veut contribuer à tuer le peu d’école qu’il y a en Guinée.

  6. ispy 3 ans il y a
    Repondre

    Ce Sylla politicien là est ce que tu vis en Guinée, tes réactions me surprennent, tu réagis comme un politicien qui reçoit un mandat. Tu fera mieux de laisser Soumah dans son mouvement syndical, car lui il reçoit les ordres de sa base. Tu vois Soumah consulte et exécute les décisions de sa base. Alors qu’un politicien décide et vient rendre compte à ses mandants. Ce n’est pas la même chose si tu as compris. Ainsi, laisses les enseignants profités aussi du fruit de leur patience que le gouvernement leur a promis depuis la nuit des temps. Si tu toi tu reçoit ta part de gâteau pour soutenir le gouvernement, ne sois pas égoïste, laisses les enseignants aussi gagnés quelques choses de quoi se nourrir pardon. Si tu ne les soutien pas, laisse les !!!!!

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.