Connect with us

Societé

Aboubacar Soumah et Cie déposent plainte à la DPJ : ‘’nous avons bel et bien échappé à un assassinat’’

Le secrétaire général du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) Aboubacar Soumah et camarades- violemment touchés le 1er mai dernier au palais du peuple lors de la célébration de la fête internationale du travail- ont porté une plainte régulière, ce mercredi à la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) pour tentative d’assassinat.

Au sortir du bureau, Aboubacar Soumah, qui a été touché à la tête lors des affrontements avec le camp d’Abdoulaye Camara a confié que si toutefois, la loi ne sera pas dite, qu’ils prendront d’autres disposions. Assurant que son état s’est bien amélioré.

« Moi je me porte un peu bien. C’est pourquoi vous me voyez en compagnie de mes camarades, déterminé à me battre pour que nos conditions de vie changent. C’est dans cette perspective-là que nous nous sommes inscrits et nous irons jusqu’au bout« , a déclaré, Aboubacar Soumah.

Et d’ajouter : « nous avons échappé bel et bien à un assassinat. Parce que ceux qu’ils appellent « force de sécurité » en tenue étaient armés, les uns avec des armes blanches et d’autres avec les armes à feu, des pistolets, qu’ils ont sortis pour nous assassiner. Nous avons les preuves. Le béret rouge qui était arrêté au grand portail de l’assemblée nationale, je ne le connais pas, mais lui peut témoigner. Parce que c’est lui qui s’est jeté sur celui qui voulait me tuer, qui avait déjà sorti l’arme et qui avait été vu par beaucoup d’enseignants et beaucoup de personnes qui étaient autour de moi ce jour-là. Donc c’est une tentative d’assassinat. N’eut été l’engagement de mes camardes qui étaient à côté de moi, j’aurais succombé sur le champ. Parce que tout était mis en œuvre pour m’éliminer« .

Aujourd’hui, cela ne nous découragera pas, assure-t-il. « On se battra autant que faire se pourra. Et ces intéressés, nous les poursuivrons conformément à la loi. Si la loi ne sera pas dite, nous aussi à ce moment nous prendrons d’autres dispositions ».

Elisa Camara

+224 645 95 73 22

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook