Aboubacar Soumah réconforté dans sa position, plusieurs centrales syndicales lui apportent soutien…

Print Friendly, PDF & Email

C’est une nouvelle qui va sans doute faire sourire le dissident syndicaliste du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG). Aboubacar Soumah, l’homme à l’origine du mouvement de grève qui secoue le secteur de l’éducation depuis le 13 novembre dernier, a reçu ce Dimanche 03 décembre 2017, le soutien de six centrales syndicales.

Les mouvement syndicaux ONSLG, COSATREG, CGSL, UGTG, UDTG, CGFOG réunis ce week-end à Conakry, ont condamné les agissements des ministres de la justice, de l’éducation et du ministre de l’emploi contre leur camarde.  Ces syndicalistes ont également fustigé les Propos du Président Alpha Condé et ce qu’ils appellent le mutisme du Premier ministre Mamady Youla, dans la gestion de la crise qui selon eux, confirment la position du gouvernement vis à vis du syndicat.

Ces mouvements Syndicaux menacent aussi de déclencher une grève générale sur toute l’étendue territoire en cas d’arrestation ou de sanction contre les enseignants qui observent le mot d’ordre de grève déclenché le 13 novembre 2017

Thierno Sadou Diallo

626 65 65 39

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.