Aboubacar Sylla a voté : ‘’si nous avons participé à une élection, acceptons d’assumer toutes les conséquences’’

Print Friendly, PDF & Email

C’est dans un bureau de vote logé dans la cour de l’université Kofi Annan de Guinée que le ministre des transports et président de l’UFC, Aboubacar Sylla a fait glisser son bulletin de vote ce dimanche dans l’isoloir au compte du scrutin présidentiel du 18 octobre.

S’adressant à la presse, le ministre a invité les candidats en lice à assumer les conséquences de cette élection.

« C’est un sentiment de fierté et d’honneur. Je suis très content de participer à cet évènement majeur qui est une élection du premier président de la quatrième République de notre pays. Je crois qu’il faut en être heureux et fier, et je suis très heureux que tout ceci se déroule pour le moment dans le calme total, dans l’ordre et dans la discipline. Je souhaite qu’en soit de même dans tous les 15 mille bureaux de vote à travers tout le territoire national. J’espère que cela va continuer comme ça jusqu’à la fin du scrutin, et surtout après le scrutin », dit-il. Et de poursuivre : « J’exhorte les candidats à cette élection qui ont accepté d’y participer, à continuer à respecter les règles et les lois qui président l’organisation de cette élection. C’est-à-dire les dispositions de cette constitution, du code électoral, du code pénal, de manière à faire en sorte que toutes les contestations soient réglées devant les juridictions compétentes de notre pays. Les contestations doivent être portées au niveau de la cour constitution qui est l’ultime recourt. Et, à partir du moment où nous avons participé à une élection, il faudrait qu’on accepte d’assumer toutes les conséquences et d’en respecter toutes les règles », a indiqué le président de l’Union des Forces du Changement (UFC).

Mohamed Cissé        

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.