Connect with us

Societé

Accession au trône du Japon de Sa Majesté l’Empereur Naruhito : discours intégral de l’ambassadeur Hideo MATSUBARA…

Le 2 mai dernier, en sa résidence à Donka, l’ambassadeur Hideo MATSUBARA a déclaré, non sans émotion, lors de la célébration de l’accession au trône du Japon de Sa Majesté l’Empereur Naruhito que c’est le début d’un nouveau règne et d’une nouvelle ère pour le Japon. Discours…

Excellences Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement de la république de Guinée,

Excellences Mesdames et Messieurs les Chefs de Missions Diplomatiques et Consulaires accréditées en République de Guinée,

Chers concitoyens japonais,

Mesdames et Messieurs, chers amis du Japon,

C’est avec une grande joie et un profond honneur que je vous accueille aujourd’hui, en ma Résidence, pour célébrer avec vous l’accession au trône du Japon de Sa Majesté l’Empereur Naruhito.

Pour la première fois depuis 200 ans, le prédécesseur de l’Empereur, Sa Majesté Akihito, désormais appelé Sa Majesté Emérite, a exprimé le souhait d’abdiquer, en raison de ses craintes de ne plus pouvoir remplir ses fonctions officielles correctement, dues à son âge avancé. En trente années de règne, Sa Majesté Akihito a rempli son rôle de symbole de la nation japonaise, comme le stipule la Constitution. En plus de remplir ses obligations officielles parfaitement définies, il a su, avec l’aide son épouse Sa Majesté l’Impératrice Emérite Michiko, rapprocher l’institution qu’il représentait du peuple japonais, qui lui en est profondément reconnaissant.

Mardi 30 avril, Sa Majesté Akihito a officiellement abdiqué, et le 1er mai, Son Altesse Impériale le Prince Héritier Naruhito est monté sur le trône, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au Palais Impérial de Tokyo. Désormais, il revient à Sa Majesté l’Empereur Naruhito, avec le soutien de son épouse Sa Majesté l’Impératrice Masako, d’être le nouveau symbole de notre nation, et de remplir les fonctions constitutionnelles qui sont les siennes. La cérémonie d’intronisation officielle de Leurs Majestés aura lieu le 22 octobre prochain, au Palais Impérial de Tokyo.

Dans une institution comme la monarchie, le changement s’effectue dans une continuité longue, et pour le Japon, multiséculaire : Sa Majesté Naruhito est en effet le 126ème Empereur du Japon et le troisième à régner selon notre actuelle constitution. Ce temps long a d’ailleurs été évoqué par Sa Majesté Naruhito hier, lors des cérémonies d’accession au trône. Je voudrais donc vous faire part de ses réflexions, notamment lorsqu’il a évoqué son souhait de méditer l’exemple de son père, Sa Majesté l’Empereur Emérite, et de garder à l’esprit le chemin emprunté par les Souverains précédents. Ces exemples venus de l’histoire l’engagent à se dédier à sa propre amélioration. Sa Majesté s’est également engagée à  agir conformément à la Constitution et à remplir ses responsabilités de symbole de l’Etat et de l’unité du peuple japonais, en tournant ses pensées vers le peuple et en se tenant avec lui. Il a conclu en assurant que ses prières sont pour le bonheur du peuple et le développement de la nation, ainsi que pour la paix dans le monde, qui est un engagement fort du Japon, de Sa Majesté l’Empereur et de Sa Majesté l’Empereur Emérite.

Depuis l’ère Meiji, en l’an 1868 du calendrier grégorien, le calendrier officiel japonais est organisé en périodes, appelée ères, qui correspondent au règne de chaque Empereur. Et chaque ère porte un nom spécifiquement choisi pour symboliser les aspirations du Japon. Ainsi, l’ère du règne de Sa Majesté Akihito était appelée « Heisei » (signifiant « paix en devenir »), depuis Son accession au trône en janvier 1989. L’an 2019 est donc l’an 31 de l’ère Heisei, et l’an 1 du nouveau règne depuis hier. Avant l’abdication de Sa Majesté l’Empereur Emérite et l’accession au trône de Sa Majesté l’Empereur, le Gouvernement du Japon a décidé, lors de la réunion de Cabinet du 1er avril 2019, que la nouvelle ère japonaise sera appelée « Reiwa ». Cette appellation est donc utilisée pour la datation officielle  japonaise depuis hier, 1er mai 2019, début du règne de Sa Majesté Naruhito.

« Rei-wa » s’écrit avec deux caractères chinois (kanji). « Rei » et « Wa » signifient respectivement « belle » et « harmonie ». En se basant sur ces significations fondamentales, « Reiwa » a comme sens « la culture sera nourrie avec les gens rapprochant leurs cœur de belle manière ». Ce nom de la nouvelle ère se réfère à des termes issus du « Manyô-shû », qui est le recueil de poèmes japonais (« Waka ») le plus ancien, compilé il y a environ 1 200 ans.

Excellences, Mesdames et Messieurs, vous comprendrez dès lors l’émotion et l’honneur qui sont miens de vous annoncer le début de ce nouveau règne, et de cette nouvelle ère pour le Japon. Lors de l’annonce du nom de la nouvelle ère, le Premier Ministre du Japon, Monsieur Shinzo Abe, a déclaré qu’en des jours paisibles où nous pouvons promouvoir la culture et apprécier la beauté naturelle, remplis d’une profonde gratitude, nous allons, avec le peuple japonais, créer une nouvelle ère pleine d’espoir.

Excellences, Mesdames et Messieurs, je vous invite à porter un toast avec moi à la santé et à la longévité de Sa Majesté l’Empereur Naruhito, et à l’accomplissement des promesses de Reiwa.

Je vous remercie de votre attention.

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook