Accord au Karabakh: “J’avais dit qu’on chasserait les Arméniens de nos terres comme des chiens, et nous l’avons fait”

Print Friendly, PDF & Email

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliev a estimé que l’accord de fin des hostilités au Nagorny Karabakh était une “capitulation” de l’Arménie après six semaines de combats. “Nous avons forcé (le Premier ministre arménien Nikol Pachinian) à signer le document, cela revient à une capitulation”, a-t-il dit à la télévision, “j’avais dit qu’on chasserait (les Arméniens) de nos terres comme des chiens, et nous l’avons fait”.

Le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan a dit lundi soir avoir signé un accord “douloureux” pour mettre fin aux combats au Nagorny Karabakh. Peu après, le président russe a aussi confirmé un accord entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan de “cessez-le-feu total” des combats pour la région du Nagorny Karabakh en vigueur depuis 22H00 HB lundi.

Une foule de manifestants en colère a toutefois envahi mardi le siège du gouvernement arménien à Erevan, dénonçant un accord de fin des hostilités dans la région du Nagorny Karabakh qui semble consacrer une victoire militaire de l’Azerbaïdjan.

Source : Belga

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.