ADC-BOC : des membres du parti dénoncent des dysfonctionnements et démissionnent

Print Friendly, PDF & Email

Dans une déclaration rendue publique ce jeudi, 1er  avril,  2021, à la maison de la presse de Guinée,  plusieurs cadres du parti Alternance démocratique pour le changement du Bloc de l’opposition constructive (ADC-BOC) ont annoncé leur démission. 

Ces membres mobilisés en grand nombre ont dénoncé des dysfonctionnements au sein du parti dirigé par l’honorable Ibrahima Sory Diallo. 

« Au total, ce sont 25 personnes qui ont été annoncées dans ladite déclaration comme démissionnaires aussi bien à Conakry qu’à l’intérieur du pays.  Ces membres se disent très fâchés contre certaines décisions unilatéralement prises par le président de cette formation politique. Ousmane Condé, secrétaire administratif d’alors est leur porte-parole. « Vu le manque de la tenue du congrès national au sein du parti depuis sa création le 03 janvier, 2010 prévue par l’article 11 du statut,  vu la violation flagrante des droits d’être informé des décisions et activités du parti,  vu la prise des décisions unilatérales du président sans consultation à la base qui viole l’article 17 du présent statut,  vu la mauvaise gestion financière des ressources du parti par le président, vu la violation du droit des libertés d’expression à l’endroit de tous les cadres du parti par le président,  vu l’acharnement du président contre les institutions républicaines légalement reconnues en l’occurrence, le chef de file de l’opposition, au regard de tout ce qui précède,  les cadres du bureau politique national élargi à toutes les structures du parti, réitèrent à la classe politique guinéenne dans le cadre de promouvoir la bonne gouvernance et de consolider les acquis démocratiques,  démissionnent au sein de cette formation politique », a-t-il déclaré. 

Il faut dire tout de même que ces désormais anciens membres du parti ADC-BOC ont été victimes d’une attaque par les jeunes venus de nulle part à la maison de la presse de Guinée sise à Kipé. Leur intention serait d’empêcher ces membres de faire leur déclaration.  Selon ces membres démissionnaires,  Dr. Ibrahima Sory Diallo est le commanditaire de cette attaque. 

 Yamoussa Camara 

+224 657851102

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.