Connect with us

Economie

Aéroport de Maférinya : le ministre Oyé reçoit un groupe d’investisseurs chinois

Published

on

Une mission d’hommes d’affaires chinois de la compagnie China Energy Energineering Group (CEEC) a été reçu par le ministre d’Etat des transports, Oyé Guilavogui dans le cadre d’une éventuelle réalisation du projet de l’Aéroport International de Maférinya qui est l’une des priorités du Président de la République, le professeur Alpha Condé.

Cette délégation composée de M. Zhu, Deputy Manager of International Engineering et de chef de mission, Wang Wei business manager, Zhong Hongchen assistant chief of CEEC et Shen Lu Business Manager tous de China Energy Energineering Group de la province de Jiangsu et de M. Sylla Lamine consultant et président directeur général de Guinée Tiborun

Prenant la parole M. Sylla Lamine PDG de Guinée Tiborun, en sa qualité de facilitateur et partenaire à la CEEC a planté le décor de cette rencontre : « on a été reçu par le ministre d’Etat aux transports pour voir quelles sont les possibilités et les opportunités pour faire l’Aéroport International de Maferinya. Vous savez c’est un projet qui tient à cœur monsieur le président de la république, le professeur Alpha Condé et tous les membres du gouvernement et plus précisément le ministre d’Etat des transports, Oyé Guilavogui ».

Pour sa part, M. ZHU le chef de la mission s’est réjoui de l’engagement du chef de département : « nous avons eu la ferme volonté de M. Oyé Guilavogui Ministre d’Etat aux transports de nous mettre à disposition une équipe technique et la fiche technique pour nous approprier davantage sur ledit aéroport. Et une fois ces informations obtenues, nous allons mettre en place tout le processus de réalisation de ce projet gigantesque qui est à dimension internationale ».

En réponse à la demande de la CEEC, le ministre d’Etat aux transports rappellera à ces hommes d’affaires qu’ils ne sont pas les premiers à demander à réaliser ce projet de Maferinya et pour preuve a-t-il ajouté : « avant vous, plusieurs investisseurs sont passés au département et le chef de l’Etat même avait apporté ce projet avec lui, dans une de ses missions en Chine. Donc, si vous avez des facilités d’acquisitions de fonds pour la réalisation de ce projet vous êtes les bienvenues en terre de Guinée. Nos portes vous sont largement ouvertes. Et pour plus d’information sur ce projet, je vous mettrai en contact avec mes cadres de l’Agence nationale aérienne(ANA) pour que vous puissiez avoir beaucoup plus d’information sur l’Aéroport International de Maferinya. Je vous souhaite la bienvenue et bonne chance ».

Après ces discussions, les deux parties se sont engagées à se revoir pour approfondir les échanges.

Cellule de communication du Gouvernement

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

0 Comments

  1. Loumou

    21 novembre 2017 at 16 h 39 min

    Ils ont entendu parlé de l’aéroport que la Cote d’Ivoire veut construire, il faut qu’ils se réveillent aussi en envoyant les chinois qui ne font pas un travail garantie. Pourquoi c’est toujours les chinois pour construire des infrastructures en Guinée ????????????????? Et les occidentaux qui font un beau travail et garantie qui nous reste des années durant ????????

  2. Guinée

    21 novembre 2017 at 18 h 18 min

    Ou se trouve même la côte d’ivoire?

    • Doudou

      22 novembre 2017 at 12 h 05 min

      Kindia Téléméle ,une journée de route pour 2h maxi,Boké Gaoual 2jours pour 3h maxi,Bissikirima,Dinguiraye,Labé Senegal,Boké Bissau etc.. On a mieux àfaire qu’à construire un aéroport sans route d’accès.

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook