Affaire 3000$: l’actrice de cinéma Hadya Presie toujours pas libre

Print Friendly, PDF & Email


L’histoire de 3000$ (dollars) dont parle l’actrice du cinéma guinéen Hadya Presie qui agite la toile depuis le week-end dernier, commence à prendre une autre tournure.

Après  les nombreux commentaires sur les réseaux sociaux, l’affaire vient d’atterrir depuis hier Mercredi 19 janvier 2022 dans les services de la gendarmerie de Kipé, qui a procédé à l’interpellation de la fille. 
Il faut retenir dans cette conversation qui circule dans les smartphones, la fille qui dit avoir un projet, a demandé à un monsieur, qui en a plus que les moyens, qui serait l’opérateur économique prospère [Thierno Mamadou Dansoko, PDG de Armantie Guinée, ndlr] de lui crédir une somme de 3000$ qu’elle a promis de rembourser après la projection de son projet fin mars. Pour répondre à la demande de la fille, le monsieur a demandé à l’actrice « de partir se reposer dans un complexe hôtelier pour 2 jours ». Chose qui a irrité la fille, peut-on lire entre autres dans cette publication rendue publique sur la page Facebook de Hadya Presie. 
Dans l’après-midi, d’hier mercredi, la concernée qui a publié les captures d’écran de cette longue conversation, a été interpellée par les gendarmes de la Brigade de Recherche de Kipé, située non loin du rond-point du centre émetteur.

Aux dernières nouvelles, Hadya Presie est toujours en détention. Le but de la BR, c’est de rechercher et d’amener la fille uniquement. Et pour l’instant, ils ne peuvent donner aucune information sur cette affaire.
Mamadou Yaya Barry 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.