Affaire 50 jeunes transfuges de l’ufdg à Labé : ‘’cela confirme que le RPG est un parti de mensonge’’ (Cellou Baldé)

Print Friendly, PDF & Email

L’actualité politique de ces derniers jours est restée polarisée par l’éventuelle adhésion d’une cinquantaine de jeunes militants de l’UFDG au Rpg Arc-en-ciel à Labé. Une information donnée par le secrétaire politique du parti au pouvoir Elhadj Mamadou Doumbouya le lundi 06 juillet 2020. Au lendemain de cette sortie médiatique, le coordinateur national des fédérations de l’ufdg a brisé le silence, pour démentir cette information. Joint au téléphone ce mercredi 08 juillet, honorable Cellou Baldé laisse entendre que cette situation, c’est pour noyer le poisson.

« Cela est un non évènement, c’est une simple intoxication pour masquer les évènements de Kankan. L’UFDG est en train de persévérer et est constant. Tout le monde sait que l’ère du RPG est en train de prendre fin, le déclin est arrivé et c’est pour bientôt », affirme Honorable Cellou Baldé.

Poursuivant, le coordinateur national des fédérations de l’UFDG, soutient que cette information vient confirmer que le RPG Arc-en-ciel est un parti construit sur des mensonges.

« Cela vient confirmer davantage ce qui a été souvent dit que le RPG est un parti de mensonge, de manipulation et d’intoxication. La meilleure façon de brandir ou de célébrer une victoire, c’est de brandir le trophée, et pour la circonstance, le RPG dans le fief de l’UFDG aurait été prompt de brandir une photo avec 50 jeunes démissionnaires de l’UFDG. Mais je vais vous dire, que tout cela c’est pour noyer la révolte de la jeunesse de Kankan dont la RTG ne parle jamais et également par rapport à l’adhésion d’Ismaël Condé à l’UFDG que le RPG annonce de façon mensongère l’adhésion de 50 jeunes de l’UFDG de Labé. Les jeunes de Labé n’ont pas besoin aujourd’hui de rallier un parti politique agonisant. Un parti qui est accusé de tous les crimes aujourd’hui, un parti qui tue ses propres enfants, plus de 200 jeunes assassinés. Un parti qui fait du régionalisme et de sectarisme. Vous savez depuis janvier, il y’a plus de 6 jeunes qui ont été assassinés à Labé alors qu’il y a aujourd’hui des manifestations à Kankan mais personne n’est même égratigné. Même les forces de défense et de sécurité, vous ne les voyez pas dans la rue », argumente ce cadre de l’UFDG à Labé.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.