Connect with us

Societé

Affaire AGEPI/Me Amadou Bah, avocat de Iboun Conté : ‘’la décision du juge signifie que leur procès-verbal est remis en cause’’

Le bras de fer qui oppose Moussa Iboun Conté au staff d’Alpha Abdoulaye Diallo pour le contrôle de l’Association guinéenne des éditeurs de la presse indépendante (AGEPI) n’est apparemment pas fini Pendant que le nouveau bureau de l’Association fête sa victoire sur Iboun Conté, l’avocat de ce dernier a dit tout le contraire de la version qui a circulé. Invité à donc à réagir à la décision du juge qui s’est déclaré ‘’incompétent’’, Maître Amadou Bah dit que son client a aussitôt relevé appel, ajoutant que le PV qui a constaté la validité du congrès du camp d’Alpha Abdoulaye a ainsi été remis en cause. Réaction…

« La décision a été rendue dans l’affaire puisque nous avions déjà engagé la procédure pour demander la nullité du procès-verbal qui a constaté la régularité du congrès et l’annulation pure et simple du congrès. Donc les parties ont échangé les conclusions et elles ont communiqué des statuts, nous aussi, nous avons communiqué nos statuts. Il s’avère que ce qu’ils [la partie adverse] ont communiqué n’est pas un statut parce qu’aucun organe de presse n’a apposé sa signature. D’ailleurs, ces statuts ont été tirés sur internet et ils ont reproduit un règlement intérieur qui n’est pas paraphé. Donc suite à l’examen de ce dossier par rapport à la procédure, le juge a jugé utile que la contestation est sérieuse et renvoie les parties à mieux se pourvoir. Selon lui, c’est le juge de fond qui est habilité à statuer dessus. Mais à partir du moment où le juge a déclaré qu’il y a une contestation sérieuse, ça veut dire que leur procès-verbal est remis en cause. Donc il ne faut pas que les gens crient victoire, puisque le juge se déclare incompétent. Pour le moment, rien n’est acquis et nous qui sommes installés au bureau, nous allons continuer à évoluer jusqu’à ce que l’affaire soit statué sur le fond.

Nous avons déjà relevé appel, parce que nous avons estimé que ce n’est pas le juge de fond qui doit statuer sur ce dossier, la procédure-là est réservée exclusivement à la compétence du juge de référé. Donc nous estimons que le juge a fait une erreur en se déclarant incompétent, c’est pourquoi nous avons aussitôt relevé appel contre cette décision du juge ».

Thierno Sadou Diallo

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook