Connect with us

Societé

La Cellule Balai citoyen dément le ministre Bouréma et exhibe son agrément (communiqué)

Dans un communiqué transmis à Mediaguinee, la Cellule Balai Citoyen dirigée par Sékou Koundouno a réfuté vendredi les propos du ministre de l’Administration du territoire qui soutiennent que la structure n’a pas d’agrément.

COMMUNIQUE DE PRESSE N° 001/SA/2019

Sortie médiatique du Général Bouréma Condé Ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation en ce jour du Vendredi 11 Janvier 2019 dans l’émission ‘’ Les Grandes Gueules’’

La Cellule Balai citoyen regrette  et dément formellement  le contenu de la sortie médiatique du Ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation sur la constitution  juridique de notre plateforme. Elle  informe l’opinion nationale et internationale que cette allégation faite par le Ministre  lors de son passage dans l’émission ‘’ Les Grandes Gueules’’ n’est  aucunement fondée car  le Balai Citoyen est une organisation légalement constituée et qui jouit d’une reconnaissance des autorités administratives et judiciaires du pays.

Pour votre information, la Cellule Balai citoyen est une plateforme de la société civile qui a été créée en 2014.  Après une série de récépissés et de certificats d’autorisation d’exercice des activités dont les rapports sont disponibles et ont été transférés  à la tutelle. Elle a été enregistrée et agréée au niveau du Ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation suivant l’arrêté  N 2153/MATD/CAB/SERPROMA/2016 portant agrément de l’association Cellule Balai Citoyen dont le Général Bouréma Condé est signataire.

Des manœuvres en cours pour nous rabaisser, nous réduire au silence du fait qu’on dénonce la gestion patrimoniale et clanique des affaires publiques, des manquements des droits humains, de la consolidation des acquis démocratiques et contre les personnes qui font la prolifération des propos incitants à la haine et à la violence  et tant d’autres dérangent les tenants du pouvoir politique guinéen au point de faire des allégations non fondées.

En fin la plateforme de jeunesse cellule Balai Citoyen s’engage pour une lutte farouche et légale contre toute forme de gouvernance qui maintien le peuple dans une servitude et réaffirme sa détermination à combattre  pour la prospérité de la nation Guinéenne.

Conakry, 11 Janvier 2019  13 : 47 minutes

Secrétariat Administratif

Salia Camara

AGREMENT
                                                                                              

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

0 Comments

  1. CONDÉ ABOU

    12 janvier 2019 at 2 h 21 min

    Poroto, que disent les articles 5, 6 et 7 de ce papier de l’Autorité de tutelle que je viens de lire ?

    Quel lien il y a entre les directives claires et nettes (assistance dans les projets sociaux de développement conformes au Plan National, formation des Jeunes et des Femmes dans lesdits projets, constitution de partenariats avec les Départements et Services techniques concernés, etc..) et les conditions suspensives de cet Arrêté d’une part, et de l’autre, le fonds de commerce et la propagande politique que vous vendez à longueur du temps dans les médias presque contre tout le monde dans ce pays ?

    Il n’existe aucun lien logique entre ces deux aspects juridiques fondamentaux qui fondent votre Agrément.

    La position de Monsieur le Ministre de l’Administration du Territoire, est parfaitement compréhensible dans ce cas de figure.

    Un peu d’humilité et de sagesse dans votre communication.

    L’on a envie de vous demander où aviez-vous appris la Rédaction administrative pour passer avec autant d’arrogance, votre communication à l’endroit de l’administration publique et des autorités à tous les niveaux dans ce pays ? Et de quoi vous êtes forts pour défier tout le monde ?

    Toujours la même arrogance, sans que l’on ne sache, d’où vient votre légitimité pour parler si mal à tout le monde.

    À la place du Ministre que vous défiez en ce moment, un autre Ministre, avec la fermeté requise par rapport au contenu de votre Arrêté, aurait dû fermer depuis longtemps votre fonds de commerce, et puis tout le monde sera tranquille.

    La Société civile partout dans le monde n’est pas une officine politique, encore moins une caisse de résonnance pour les défiances interminables par rapport aux personnes publiques dont les têtes ne vous conviennent pas.

    Lisez les papiers de vos collègues du Bénin, de Côte D’Ivoire, du Sénégal, ou du Congo Kinshasa, vous allez juger de la qualité des courriers qu’ils adressent aux hautes autorités centrales de l’Etat, même à l’occasion des sujets de société, vingt mille fois plus compliqués que les vôtres, en Guinée.

    Continuez de parler avec autant d’arrogance au Ministre de l’Administration du Territoire et aux autres membres du Gouvernement. Un jour, ils vous ruineront dans ce pays, et vous n’aurez nulle part où aller pour inverser leurs décisions.

    Ecoutez, encore une fois. Si le Ministre vous retirait, demain matin, ce que vous appelez votre Agrément délivré selon vous par son Département, où irez-vous plaindre ?

    De quelle légitimité disposez-vous, pour parler aussi brutalement à tout le monde dans ce pays, pour prouver que vous êtes victimes ? Victimes de quoi ? Ce jeu de la victimisation, ne règlera aucun problème pour vous.

    L’adage Mossi dit que dans la vie, ce n’est pas parce qu’on a faim et sans invitation au plat, qu’il faut se transformer en carnivore face aux autres et aux pairs.

    Vous n’avez absolument pas besoin de présenter au public des communications presque toujours plus mauvaises les unes que les autres, alors que vous avez tout l’avenir devant vous dans ce pays.

    La relève de demain dans ce pays, c’est vous, ce ne sont pas ceux qui animent ou dirigent aujourd’hui, la classe politique, la société civile ou la haute administration publique.

    Bonne soirée chez vous.

  2. Ramsi

    12 janvier 2019 at 11 h 00 min

    La Guinee appartient à tous les guineens, votre organisation joue un rôle très important dans la société civile. *Travail justice solidarité*

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook