Connect with us

Economie

Affaire AMR : l’ancien ministre français Arnaud Montebourg fortement éclaboussé

Published

on

Un caillou dans le soulier de Montebourg! En parrainant Romain Girbal et Thibault Launay pour un projet d’exploitation d’un gisement de bauxite en Guinée, l’ancien ministre français de l’Economie et du redressement productif Arnaud Montebourg n’avait jamais su qu’il allait avoir tout le ciel sur sa tête.

Le principal dirigeant d’Alliance Minière Responsable (AMR) Romain Girbal qui vient d’être mis en examen pour abus de biens sociaux et de crédit, de faux et usage de faux et de blanchiment d’argent » par la chambre d’accusation de la cour d’appel de Conakry est parti avec un permis de recherche Dian-Dian Investment pour emballer Montebourg qui mettra son agenda au compte du « garçon formidable, comme il aime à l’appeler selon le très sérieux journal Mediapart. Et ce qui est appelé aujourd’hui AMR est né de Dian-Dian Investment, un projet de Tifa-Guinée International, une société pour laquelle travaillait Romain Girbal.

Selon les documents en notre possession, le 13 Mars 2013, Romain Girbal alors en fonction à Tifa Guinée décrochait le registre de commerce de la société Dian-Dian Investment –Sarl. Pour preuve, six jours après, au compte de Tifa-Guinée, Girbal [directeur commercial] écrivait à Orthongel pour une prestation pour la saison de pêche 2013 qui se chiffrait  à 36 mille euros. Et l’AMR qui fait aujourd’hui l’objet de bataille judiciaire entre Romain Girbal et l’homme d’affaires Aboubacar Danfakha n’a été une réalité que seulement en mars dernier. Contrairement à ce qui est annoncé. Et dire que Montebourg voudrait diriger une municipalité en France, c’est vraiment le monde à gauche.

Par Mediaguinee

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook