‘’Si c’est prouvé que Vincent Bolloré a corrompu les cadres guinéens, il va falloir que la justice guinéenne s’intéresse…” (Gaoual)

Print Friendly, PDF & Email

Le député Ousmane Diallo a exprimé récemment à Mediaguinee son vœu de voir l’Assemblée nationale assumer sa responsabilité par la mise en place d’une commission parlementaire autour de l’affaire Vincent Bolloré qui défraie la chronique. Vincent Bolloré est ce nom du milliardaire français sur qui pèsent des soupçons de corruption entourant l’obtention par son groupe de concessions portuaires en Guinée et au Togo.

Nous avons dans le passé dénoncé ces attitudes, l’attribution des marchés, que le chef de l’Etat et son gouvernement ont instauré dans ce pays au mépris de la loi“, dit l’honorable  Ousmane Gaoual Diallo

Et de poursuivre : “Nous avons suivi avec beaucoup de déconcertations la sortie médiatique de son (président Alpha Condé, ndlr) gouvernement pour le défendre. Donc c’est quelque chose de déplorable. On continue de distribuer  les marchés aux amis, d’ailleurs Alpha Condé ne le cache pas, il a dit que Vincent Bolloré c’est son ami,  donc il lui a donné le marché, il l’a dit sans savoir que cela allait créer des ennuis judicaires à son ami. Et aujourd’hui, ce monsieur est sous les verrous en France, c’est un milliardaire, quelqu’un qui fait partie des grandes fortunes françaises mais cela ne le met pas à l’abri de la justice française”.

En attendant, regrette le conseiller politique de Cellou Dalein Diallo, « le peuple de Guinée est entrain d’être vilipendé, la Guinée est entrain d’être stigmatisée sur la scène internationale comme un pays de corruption. Si la justice française arrive à prouver que Vincent Bolloré a effectivement corrompu les cadres guinéens, il va falloir que la justice guinéenne aussi s’intéresse à ces cadres qui ont favorisé cette corruption “.

Nous espérons  que pour une fois l’assemblée nationale va oser assumer sa responsabilité en mettant en place une commission d’informations parlementaire, pour qu’on comprenne parce que ce pays nous l’avons en partage. Le nom de notre pays est entrain vraiment d’être souillé sur la scène internationale“, confie-t-il.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.