Affaire colonel Barry : des vidéos compromettantes projetées, ce mercredi

Print Friendly, PDF & Email

Le procès de l’ex-porte-parole de la gendarmerie nationale, colonel Mamadou Alpha Barry se poursuit ce au tribunal militaire, sis à Kaloum.

L’officier qui est poursuivi pour ‘’vol aggravé” à la requête du commerçant Ibrahima Diallo est à sa 3ème comparution, ce matin. 

Au cours de l’audience, des vidéos brandies comme preuves du vol par le ministère public ont été visionnées.

Dans ces vidéos muettes décomposées en quatre parties, on aperçoit des silhouettes de personnes et des mouvements d’un véhicule.

Pour éclairer la lanterne du public, le procureur a demandé à la cour de lui accorder la permission de commenter chaque séquence de vidéo séparément. Une demande à laquelle s’est opposée la partie défense à sa tête Me Salifou Béavogui qui a dit : “nous nous opposons à la production des vidéos, ce n’est pas au parquet de commenter ces vidéos. Il revient à un officier de la police judiciaire qui les a confectionnées de le faire. C’est une vidéo muette. Ça fait du bruit pour rien. C’est une perte de temps. Nous nous opposons à ces commentaires. Nous avons l’impression que le parquet prend le procès en otage.”

Pour la partie civile, Me Sylla n’a pas trouvé d’opposition à cette demande du ministère public. Il a, à cet effet rappelé à la cour que « c’est son droit, c’est le poursuivant. Et il doit se justifier devant votre cour. Donc nous ne nous opposons pas”.

Après l’intervention des différentes parties, le juge a rejeté la demande du parquet pour ouvrir la phase réquisition et plaidoiries. 

Elisa Camara, depuis le tribunal militaire 

+224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.