Affaire cousinage à plaisanterie : le ministre Dioubaté abandonne les poursuites contre Ansoumane Keita

Print Friendly, PDF & Email

Enfin ! Les poursuites engagées contre Ansoumane Keita, agent contractuel en service à l’état civil de la Mairie radié pour avoir taquiné le ministre Ismaël Dioubaté sont maintenant abandonnées. Le ministre du Budget qui n’avait pas du tout apprécié le cousinage à plaisanterie à son égard lors d’un mariage dont il était le parrain a finalement abandonné la plainte. C’est le jeune Keita, lui-même qui a donné l’information à Mediaguinee, ce lundi, 9 novembre. Mais, ajoutant que sa radiation reste maintenue pour l’heure.

“Je suis enfin rentré à la maison. Le ministre Dioubaté a abandonné les poursuites contre moi grâce à l’intervention des sages de Kouroussa. Vous savez, je suis de Kouroussa et le ministre est aussi de Kouroussa. Mais, ma radiation reste maintenue. Je leur demande de me rétablir dans mon droit parce que je n’ai jamais pensé qu’un cousinage à plaisanterie pouvait aussi aller loin“, a déclaré, le désormais ancien agent contractuel du budget communal en service à l’état civil de Ratoma qui était poursuivi pour “diffamation et injures”.

Répondant au maire Issa Soumah qui l’accuse d’avoir toisé le ministre Dioubaté et de ne l’avoir pas radié, Keita de fulminer : ‘’je n’ai jamais dit au ministre Dioubaté : ‘’taisez-vous, vous êtes mon griot. Il y avait du monde ce jour-là à la mairie. J’ai présenté les mariés, la marraine et le ministre qui était parrain. Comme c’est un Dioubaté, j’ai dit : ce sont les grands hommes du manding, ce sont les griots du Manding. Après, je me suis présenté pour dire que je suis Kéita, je suis un mandé mansa. Et j’ai continué la cérémonie, mais je n’avais compris en lui qu’il était fâché. Il y a le père du marié et d’autres invités même lui ont demandé pardon, il a dit : ‘’non, qu’il ne laissera pas l’affaire’’. Moi je n’ai pas pensé que ça allait partir aussi loin”.

Plus loin de dire : “le maire dit que je ne suis pas radié pourtant, j’ai ma copie de radiation. Qui peut dire maintenant que ce n’est pas une radiation ?“.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.