Affaire d’imamat à Siguiri : polémique autour du remplaçant du premier imam décédé

Print Friendly, PDF & Email

Après la mort du premier imam El hadj Sory Magassouba, la préfecture de Siguiri s’est vue confrontée à un problème religieux axé sur le remplacement du défunt et président de la ligue islamique préfectorale. Si les citoyens de Siguiri misent sur El hadj Issa Fofana, l’adjoint de l’imam défunt, malgré les sages, le maire de la commune urbaine, le préfet, le vestibule ont décidé autrement, choisissant une autre personnalité religieuse comme remplaçant du premier imam.

Très grave dans cette affaire, l’ex-adjoint du défunt El hadj Issa Fofana avait été déjà choisi comme premier imam et secrétaire général de la ligue préfectorale de Siguiri. Malheureusement, une note dûment signée de l’inspection régionale des affaires religieuses est parvenue en  provenance de Kankan choisissant El hadj Aroun Doumbouya comme premier imam. Un acte jugé indigne par le camp d’Issa Fofana. C’est pourquoi, il sort du silence et expliquant en ces termes : « Je ne vais pas laisser le préfet, le jour de la mort du premier imam El hadj Sory Magassouba, c’est le préfet Colonel Moussa Condé qui m’a appelé disant que c’est la COVID-19 qui a emporté El hadj Sory Magassouba. Donc moi aussi, j’ai regroupé les gens leur expliquant cette nouvelle. J’ai dit que c’est la COVID-19 qui l’a emporté sinon je n’ai pas voulu le diffamer. Donc le préfet a signé même une convention religieuse, le sotikémö, c’est illégal, c’est le préfet qui est à l’épicentre de tous ces problèmes. »

Cette affaire reste compliquée dans la mesure où l’ancien et le nouveau ont été tous investis par des documents administratifs comme le confirme El hadj Issa Fofana : « Un jour, ils m’ont appelé de partir à la préfecture. Je me suis demandé pourquoi, non que c’est le préfet qui dit d’aller prendre la voiture de la ligue préfectorale, Je suis parti finalement tout le monde était là, mais à mon fort étonnement j’apprends que le vestibule ne veut pas de moi, mais on verra. »

A date, d’après nos informations, c’est l’imam Aroun Doumbouya qui est désigné comme président de la ligue préfectorale de Siguiri et premier imam par le préfet Colonel Moussa Condé, le maire de la commune urbaine El hadj Koumba Sékou Magassouba, le sotikémö El hadj Dramane Magassouba.

Moussa Koutoubou Condé correspondant à Siguiri

+224622478601

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.