Affaire Elhadj Doura: le tribunal ordonne la comparution de Kam’s et renvoie l’affaire au 26 juillet

Print Friendly, PDF & Email

Détenu à la maison centrale de Conakry depuis quelques mois pour l’enlèvement de l’opérateur économique, Dansoko, Thierno Ciré Sow alias Kam’S est encore cité dans l’affaire d’enlèvement et d’assassinat de l’opérateur économique, Elhadj Doura Diallo. Donc le juge Aboubacar Mafèring Camara a ordonné ce lundi sa comparution à la prochaine audience prévue le 26 juillet prochain.

Ce lundi, à  la barre au TPI de Dixinn, le même nom est revenu quand le présumé receleur, Idrissa Diallo, expliquait comment la rançon s’est retrouvée entre ses mains. Ce qui a poussé le juge Aboubacar Maféring Camara à ordonner une fois  encore la comparution de Kam’S. Une décision qui avait été sollicitée depuis l’audience précédente par la partie civile, mais qui n’a pas été exécutée par le ministère public. 

A l’audience du jour, 2 accusés ont comparu, à savoir: Idrissa Diallo poursuivi pour des faits de “recel” et Thierno Mamadou Kann poursuivi pour “enlèvement, séquestration et assassinat”. Et le second n’a pas fini de livrer sa part de vérité pour  faute de temps, avant que le juge ne renvoie l’affaire au 26 juillet pour  la poursuite des débats. 

A rappeler que sur les 20 accusés dans l’affaire du Vieux Doura, parmi lesquels  figurent des Nigérians, des Maliens, des Libériens, des Sierra-Léonais et des Guinéens civils et militaires, 9  ont été entendus pour  le moment par le tribunal de première instance de Dixinn. 

Elisa Camara 

+224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.