Affaire Foniké Menguè: « il faut se frotter les mains » (avocat)

Initialement poursuivi pour plus de quatre chefs d’accusation, Oumar  Sylla « Foniké Menguè », l’un des membres influents du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) a été  déchargé de  trois par le doyen des juges d’instruction. C’est une information confirmée à Mediaguinee, le week-end dernier par l’un des avocats du détenu, Me Salifou Béavogui.

Selon Me Béa, « dans le dossier de Foniké, il faut se frotter les mains. Initialement poursuivi pour plus de 4 chefs d’accusations, il a été déchargé de trois les redoutables. Notamment destruction d’édifice public, incitation à la violence, propos de nature à troubler l’ordre public ».

Aujourd’hui, poursuit-il, « il est maintenant poursuivi pour attroupement susceptible et créer le trouble à l’ordre public.  Ce fait n’est même pas établi. Je crois que le doyen des juges aurait été beaucoup plus courageux en prononçant un non-lieu ».

A rappelé que c’est depuis le  29 septembre dernier, lors d’une manifestation du FNDC que Foniké Menguè a  été de nouveau arrêté et placé sous mandat de dépôt à la Maison centrale de Conakry.

Elisa Camara 

+224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.