Affaire Foniké Menguè: « il faut se frotter les mains » (avocat)

Print Friendly, PDF & Email

Initialement poursuivi pour plus de quatre chefs d’accusation, Oumar  Sylla « Foniké Menguè », l’un des membres influents du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) a été  déchargé de  trois par le doyen des juges d’instruction. C’est une information confirmée à Mediaguinee, le week-end dernier par l’un des avocats du détenu, Me Salifou Béavogui.

Selon Me Béa, « dans le dossier de Foniké, il faut se frotter les mains. Initialement poursuivi pour plus de 4 chefs d’accusations, il a été déchargé de trois les redoutables. Notamment destruction d’édifice public, incitation à la violence, propos de nature à troubler l’ordre public ».

Aujourd’hui, poursuit-il, « il est maintenant poursuivi pour attroupement susceptible et créer le trouble à l’ordre public.  Ce fait n’est même pas établi. Je crois que le doyen des juges aurait été beaucoup plus courageux en prononçant un non-lieu ».

A rappelé que c’est depuis le  29 septembre dernier, lors d’une manifestation du FNDC que Foniké Menguè a  été de nouveau arrêté et placé sous mandat de dépôt à la Maison centrale de Conakry.

Elisa Camara 

+224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.