Affaire Iboun Conté : le ministère public requiert une amende de 5 millions fg contre les journalistes André Morel Gaston et Guy Mansaré - Mediaguinee.org
Connect with us

Societé

Affaire Iboun Conté : le ministère public requiert une amende de 5 millions fg contre les journalistes André Morel Gaston et Guy Mansaré

L’heure était aux plaidoiries et réquisitions lundi dans l’affaire qui oppose le président « déchu » de l’association Guinéenne des éditeurs de la presse indépendante (AGEPI), Moussa Iboun Conté et les journalistes André Morel Gaston et Guy Mansaré, au tribunal de première instance de Mafanco.

Les directeurs de publication André Morel Gaston du journal Le Patriarche et Guy Mansanré du ‘’Le Résultat’’ sont poursuivis par Moussa Iboun Conté pour ‘’diffamation et injure’’ suite à la publication d’un article sur sa gestion à la tête de l’AGEPI dans leurs organes.

Dans l’audience de ce lundi, l’un des accusés à la barre, le directeur de publication du journal, le patriarche, André Morel Gaston a affirmé, qu’il n’a jamais diffamé, Iboun Conté dans son article incriminé intitulé : « AGEPI : Iboun Conté accusé de gestion malsaine », publié en mai 2018. Mais plutôt qu’il n’a fait que dire la vérité sur une affaire dont il détient les preuves.

La partie civile, représentée par l’avocat Me Lanciné 3 Camara, a soutenu que les prévenus n’ont aucune preuve contre son client. C’est pourquoi, dit-il, le président du tribunal doit recevoir la contribution de la partie civile, la condamnation des deux journalistes au payement d’une somme de 500 millions à titre de dommages et intérêts, dépourvu de formation. Et en plus, interdire la parution des deux journaux « le patriarche et le résultat » pendant 3 mois. Et également d’ordonner la publication de la décision à intervenir sur le plan national.

De son côté, la procureure, Joséphine Tonguiano, a demandé au juge conformément aux articles 108-109 de la loi portant sur la liberté de la presse, de condamner André Morel Gaston et Guy Mansaré, chacun au payement d’une amende de 5 millions de francs guinéens, tout en les reconnaissant coupables des faits.

Après avoir écouté toutes les parties, le juge a renvoyé l’affaire en délibéré le 10 juin prochain.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter

Vidéo1 semaine environ

Hadja Andrée Touré : ‘’Mohamed n’a rien fait ! Cette fille dont on dit qu’il l’a prise comme esclave, c’est une cousine à sa femme’’ (vidéo)

Divers2 semaines environ

Vidéo. Bientôt 9 ans, Amadou Tall était assassiné au siège du RPG ARC-EN-CIEL : son frère Mory rappelle au chef de l’État ses promesses à la famille…

Divers4 semaines environ

[En direct] Centre islamique de Donka : présentation de Adama Sanoh, 11 ans, vainqueur du concours international de lecture du saint Coran au Koweït

Divers1 mois environ

Alpha Condé : ‘’s’il y a une nouvelle Constitution, il n’y a pas de troisième mandat…’’

Divers1 mois environ

En direct- Tirage au sort pour la phase finale de la CAN 2019

Divers2 mois environ

Voici pourquoi l’UFDG va continuer de siéger à l’Assemblée nationale

Divers2 mois environ

[En direct] Professeur Babou Niang, chef suprême de la magie africaine : ‘’Gbessia est le quartier qui a le plus de sorciers à Conakry’’

Vidéo2 mois environ

Jacinda Ardern, Première ministre : ‘’les migrants ont choisi de faire de la Nouvelle-Zélande leur maison et c’est leur maison. Ils sont des nôtres’’

Divers2 mois environ

Cellou Dalein invite l’armée à s’inspirer de l’Algérie ‘’le jour où le peuple de Guinée se lèvera pour dire NON à la modification de la Constitution’’

International2 mois environ

Voici comment le Boeing 737 d’Ethiopian Airlines a crashé avec 157 personnes à bord