Affaire Madic 100 frontière : ‘’nous sollicitons l’intervention du procureur de Dixinn pour qu’il recouvre sa liberté’’ (Me Béa)

Print Friendly, PDF & Email

Détenu à la direction centrale de la police judicaire-(DCPJ) depuis quelques semaines, le blogueur guinéen de nationalité canadienne, militant de l’Union des Forces démocratiques de Guinée (UFDG), Mamady Condé connu sous le nom de Madic 100 frontière n’a jusque-là pas été déféré ni libéré. Une détention que son pool d’avocats par la voix de Me Salifou Béavogui qualifie d’arbitraire et annonce avoir écrit au procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn pour l’informer de la situation. Il sollicite aussi une mise en liberté de leur client.

Selon, Me Béa qui s’est confié, ce mercredi 18 novembre à Mediaguinee : « Depuis que notre client monsieur Mamady Condé dit Madic 100 frontières a été interpelé et conduit à la direction centrale de la police judicaire pour des besoins d’enquêtes, il n’a été ni déféré ni libéré alors que l’article 87 du code de procédure pénale fixe le délai de garde à vue à 48 heures. »

C’est pourquoi, dira Me Bea : « Nous sollicitons votre intervention pour qu’il recouvre sa liberté dont il est arbitrairement privé. »

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.