Affaire Mohamed Koula : le Ministère public requiert l’acquittement pour Thiâ’nguel

Print Friendly, PDF & Email

Le procès de l’assassinat du journaliste Elhadj Mohamed Koula Diallo -de Guinee7- se poursuit au tribunal de première instance de Dixinn. Ce mardi, le Ministère public dans son réquisitoire a demandé la non condamnation de Souleymane Thiâ’nguel Bah de la cellule de communication de l’UFDG, arguant la ”non identification” du présumé. Par conséquent, le Ministère public a demandé l’acquittement.

A noter que la partie civile (Bah Oury et Abdoulaye Cosa) qui a demandé la récusation du juge Mangadouba Sow pour “partialité” dans le procès n’était présente à l’audience. Nous y reviendrons…

Thierno Sadou Diallo, depuis le TPI de Dixinn

  1. Manzo 3 ans il y a
    Repondre

    Drôle de procureur tout de même!
    Ils étaient tous présents quand l’un parmi eux avait tiré le coup de feu mortel et aucun parmi eux n’avait dénoncé l’assassin,alors que fait-on du crime de non-dénonciation et complicité d’assassinat?
    Wallahi, cette justice pourrie est gangrenée de voraces d’argent et mécréants!
    Sinon, comment un soi-disant procureur de la République qui complote au vu et au su de tous dans le seul but de saboter sa propre justice,c’est du jamais vu!
    Et le pire, on a un ministre de justice et un conseil supérieur de la magistrature qui sont tous anéantis par une inaction mortifère.
    Il faut débarquer ce check sacko qui n’est plus de lui-même!

  2. Manzo 3 ans il y a
    Repondre

    Ces faux juge et procureur se moquent carrément des Guinéens!
    Le summum du ridicule ici,ils se concertés pour condamner un soi-disant “Thiangule” qui ne devrait être que le nom surement d’un village du Fouta.
    Et ils ne se sont pas arrêtés qu’à ce stade du ridicule,ils ont décidé d’aller plus loin au bout de leur sabotage et actions de discréditer le système judiciaire du régime, en osant émettre un mandat d’arrêt international contre un individu dont l’unique commun et prononcé au procès reste celui d’un village du Fouta “Thiangule”.
    Quelle est cette police étrangère qui prendra au sérieux ce genre de mandat d’arrêt dont l’unique identité connue du fugitif est celle qui correspond au nom d’un village de Guinée?
    Franchement,le laxisme d’Alpha Condé commence à mettre en péril le devenir et l’existence même de ce pays!Car, ce genre de procès scandaleux est fait au vu et au su de tous dan l’unique but de saboter et de pousser à la révolte les citoyens guinéens qui sont au bout du rouleau de cette injustice intolérable et télécommandée par la secte sous la coupole de cellou dalein.
    Bref, si Alpha Condé ne sévit pas impérativement contre ces saboteurs , au nom d’Allah, ce sont ses propres soutiens à lui qui le chasseront du pouvoir et j’en suis sûr à 100%.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.