Affaire Nanfo vs ligue islamique : le procès s’ouvre le 24 juin à la Cour suprême

Print Friendly, PDF & Email

Le procès en cassation d’Ismaël Nanfo Diaby, interdit de toute activité religieuse depuis le 30 juillet dernier par le secrétaire général des affaires religieuse s’ouvre 24 juin prochain à la Cour suprême de Conakry.

C’est une information confirmée, ce jeudi 17 juin par son avocat Me Salifou Béavogui.

« C’est depuis le 22 février dernier que nous avons saisi la chambre administrative de la Cour suprême pour l’annulation de cette décision. Cette décision d’interdiction de la ligue islamique de la Guinée porte gravement atteinte à la liberté de culte et de religion telle que prescrite par les dispositions des articles 1er, 10 et 11 de la constitution de la république », souligne l’avocat. 

A noter que le prédicateur, Nanfo est condamné à un an d’emprisonnement dont 6 mois assortis de sursis par le tribunal de Kankan, « pour trouble à l’ordre public et violation de la réglementation en matière par les maisons de culte » suite à son interpellation le jour de la fête de ramadan à son domicile alors qu’il officiait la prière en langue Maninka.

Elisa Camara

+224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.