Affaire patriarche de N’zérékoré. Le maire réplique aux propos de Sékou Souapé : ‘’il est qui dans ce problème ?’’

Print Friendly, PDF & Email

Du berger à la bergère. Le maire de la commune urbaine de N’zérékoré, au sud du pays qui avait été accusé par Sékou Souapé Kourouma d’immixtion dans le choix du successeur du défunt patriarche brise enfin le silence.

C’était dans l’émission les Grandes Gueules de la radio Espace Fm de ce mercredi, 6 janvier que Moriba Albert Délamou qui soutient d’ailleurs le camp du fils de Hazaly a déploré la réaction de Sékou Souapé.

Selon lui, ce dernier n’en est rien dans cette affaire qui divise les sages. Pour le maire, il ne fait que faire respecter la mémoire du défunt qui aurait désigné son fils pour lui succéder.

« Mon frère Sékou Souapé Kourouma,  il est qui dans ce problème? Il n’est pas Zogbélémou, il n’est pas maire, ni ministre, encore moins un député. Il n’est qu’un simple membre du parti RPG Arc-en-ciel. Il n’a rien à voir dans ce problème et la politique n’a rien à voir dans ça. Lui, il est politique et moi je suis un élu du peuple. J’ai le droit d’en parler », s’est-il défendu.

Pour rappel, Sékou Souapé Kourouma, membre du bureau politique du parti au pouvoir et très proche du président de la République avait indiqué hier que le choix de Davids Mansa zogbélémou, est contre tout le monde avant d’ajouter qu’il n’est pas le fils biologique du défunt patriarche.

Amara Souza Soumaoro, Correspondant à N’zérékoré.

+224 621 94 17 77

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.