Affaire personnalités ciblées par les eurodéputés : Sékou Koundouno réplique à Tibou

Print Friendly, PDF & Email

Tibou Kamara, encore lui,  a publié un nouveau communiqué  pour répondre à la menace de sanctions qui pèse sur un certain nombre d’éléments de la galaxie du dictateur Alpha condé. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le nouveau porte – voix de son maître semble accorder énormément d’importance à la force des phrases qu’il aligne. 

Tibou Kamara doit comprendre qu’il en faut plus pour convaincre. Il ne sait peut-être pas que de nos jours, aucun crime ne peut être caché. La presse guinéenne relaie à longueur de journée les propos et les actes de chaque responsable guinéen. Et les pays amis du peuple de Guinée sont suffisamment informés de tout ce qui se passe dans le pays. Il ne sert donc à rien de masquer la réalité par des communiqués démagogiques. L’argument de: la souveraineté nationale” ou ” des aspirations profondes du peuple de Guinée ” est totalement démodé. D’ailleurs, les faux “souverainistes” ne se retranchent derrière ces arguments creux que lorsque les grands pays de démocratie veulent voir clair dans leur gouvernance et la manière dont ils traitent les citoyens de leurs pays. Alpha Condé qui doit tout à la France n’a évoqué  son fameux slogan de rupture du cordon ombilical avec l’Occident  que lorsqu’il a voulu engager le processus qui allait lui permettre de briguer un troisième mandat. Mais en tant que professeur de droit ( sans aucun étudiant connu), il est censé savoir qu’il est existe depuis quelques années maintenant ce qu’on appelle un droit d’ingérence humanitaire. Et d’ailleurs, il ne se  serait jamais offusqué si les déclarations de députés européens tendaient à l’encourager dans sa volonté d’instaurer une présidence à vie. Il oublie cependant que le monde ne se résume pas à la Chine, à la Russie, à la Turquie,  à l’Égypte, à l’Ouganda, à l’Erythrée, à Djibouti.

Sékou Koundouno, responsable des stratégies et planification du FNDC

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.