Affaire Port à conteneurs : ‘’je ne connais ni Bolloré ni GETMA-international’’ (Cellou Dalein Diallo)

Print Friendly, PDF & Email

Devant la presse ce jeudi en compagnie de ses paires de l’opposition républicaine, le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo s’est défendu dans l’affaire relative à l’attribution du marché du Port à conteneurs de Conakry à la société GETMA-international et au Groupe Bolloré de l’homme d’affaires français Vincent Bolloré plus tard.

Selon lui (Cellou Dalein Diallo), ‘’on dit que je ne veux pas parler parce que j’aurai des intérêts avec Bolloré ou dans GETMA-international. Je ne connais ni Bolloré ni GETMA-international. Maintenant on accrédite l’idée que j’ai des actions à GETMA et que j’aurai peut-être contribué à favoriser GETMA. Mais comment c’est possible ? J’ai quitté le gouvernement en 2006 pas pour faute lourde (rires)…’’

Plus loin, l’ancien Premier ministre a rappelé : “Je suis parti quand même en avril 2006 et l’appel d’offres pour l’attribution du terminal à conteneurs c’est 2008 et le marché a été attribué. Comment étant à l’extérieur ou même étant en Guinée, je peux influencer l’attribution du marché à GETMA-international ? Vous savez, il y a une stratégie au niveau du pouvoir, il faut déplacer le débat et le mettre ailleurs, pas là où il y a la plaie. Si l’on ne peut pas vraiment dire que Cellou en est pour quelque chose aussi bien dans l’attribution du marché et dans le retrait du marché pour son attribution à Monsieur Bolloré, je n’ai rien fait…’’

Poursuivant, il a affirmé que cette accusation à son encontre vient du palais  Sékhoutouréya. ‘’Ça vient du palais, il faut salir Cellou dans ça. Lorsqu’on constitue une société, on fait les statuts, on les dépose, on peut aller vérifier c’est accessible. On ne peut pas dire que les statuts de la société ne sont pas accessibles au lieu d’accuser les gens comme ça sans aucun fondement juste pour déplacer les débats. Moi, je n’ai aucune participation dans ça, je n’ai joué aucun rôle ni dans l’attribution ni dans l’annulation. Mais lorsque les gens sont coincés, il faut trouver le moyen pour déplacer le débat…’’

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

  1. Sylla 2 ans il y a
    Repondre

    Ce monsieur est inique,un nombriliste piteux.
    Il veut simplement qu’ on parle de lui. Personne n’a cité son nom dans cette affaire. Mais on dirait que si un jour passe sans qu’on ne cite son nom,il en devient malade. C’est déplorable cette façon de vivre.
    C’est de la merde tout simplement.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.