Affaire Sininko (Niagassola):16 personnes interpellées (procureur)

Après les attaques de Sininko par les jeunes des villages environs, le tribunal de première instance de Siguiri dit avoir interpellé 16 présumés coupables.

Cette attaque tire sa source du changement de bureau de la jeunesse. Cet événement a causé  plusieurs dégâts matériels et 11 personnes ont été blessées.

« C’est  vrai, hier, le district de Sininko a été a été attaqué par les jeunes des villages environs. Ces jeunes d’ailleurs étaient munis de couteaux, machettes, fusils et toutes sortes d’armes blanches. Ils ont incendié des maisons, donc nous avons fait une réunion d’urgence et le secrétaire général des collectivités a fait la réquisition pour déployer la gendarmerie et la police  sur le terrain afin de mettre de l’ordre. Aujourd’hui, il y a 16 personnes interpellées, les 11 blessés sont admis à l’hôpital préfectoral préfectoral de Siguiri pour suivre leurs soins », dit-il.

L’attaque  contre le district de Sininko situé à 86 km du centre-ville de Siguiri a finalement montré la faiblesse de de l’autorité. Le procureur du TPI de Siguiri assure que la loi sera appliquée. « Nous condamnerons ça avec la dernière énergie, personne n’est au-dessus de la loi. Les enquêtes continuent », a-t-il expliqué.

Avant de terminer son intervention, Amadou Kindy Baldé a appelé les citoyens de Siguiri à la retenue. « Nous appelons  tout le monde à la retenue. La préfecture de Siguiri a besoin de paix et de quiétude.Il faudrait que  les gens  laissent le mensonge », ajoute-t-il.

À retenir que la préfecture de Siguiri vit dans une véritable inquiétude à cause des conflits d’intérêts au su et au vu des autorités compétentes.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.