Affaire tentative d’empoisonnement de Toumba Diakité : le ministre Cheick Sako sans mot

Print Friendly, PDF & Email

Interpellé vendredi sur la tentative d’empoisonnement d’Aboubacar Toumba Diakité -dénoncée par les désormais ex-avocats du célèbre prisonnier guinéen la semaine dernière- à la Maison centrale, le ministre Cheick Sako de la Justice a laissé entendre qu’il ne répond pas à cette question. Pourquoi ?”Je ne réponds pas simplement parce-que Toumba n’a pas actuellement d’avocats”, réagit-il.

« On ne répond pas simplement à ce niveau. La chancellerie et le parquet s’occupent des conditions de détention de Toumba », ajoute-t-il.

Accusé d’être le cerveau du commando qui a massacré les opposants au stade du 28 septembre 2009 à Conakry, le commandant Aboubacar Toumba Diakité a été extradé après plusieurs années de fuite au Sénégal. Il avait tiré un 3 décembre 2009 une balle dans la tête de l’ex-capitaine Moussa Dadis Camara dont il assurait la protection. Il reproche à ce dernier de l’avoir trahi en voulant lui faire porter le chapeau du massacre du 28 septembre qui a fait au moins 150 morts, de nombreux blessés et des dizaines de femmes violées.

Elisa Camara 

+224654957322

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.