Affairistes dans le football guinéen : Antonio Souaré promet de les traquer en 2020

Print Friendly, PDF & Email

Apparemment, rien ne fera fléchir Mamadou Antonio Souaré dans la lutte contre l’affairisme qui a gangrené le football guinéen. Dans son message de nouvel an, le riche homme d’affaires et président de la Fédération guinéenne de football a promis de traquer en 2020 tous ces bandits dont les pratiques malsaines ont “fortement entaché notre football en 2019”. Message…

À l’orée de l’an 2020, marquant le début d’une nouvelle décennie, je souhaite bonne et heureuse année à toute la Grande Famille Sportive Guinéenne.

À Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de L’État, À Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, à Monsieur le Ministre des Sports, Culture et Patrimoine Historique, aux Membres du Gouvernement, aux Présidents et Membres des Fédérations Sportives Nationales, au Président et aux membres du Comité Olympique National, aux Présidents, Membres et Footballeurs des Clubs de toutes Divisions, aux Présidents et Membres des Ligues Régionales et Nationales, aux Joueurs des différentes catégories de l’Équipe Nationale, aux Arbitres, au Président et aux Membres du Bureau National des Supporters, au Public Sportif Guinéen, j’exprime mes vœux les plus ardents de Santé, de Bonheur, de Quiétude et d’épanouissement.

L’année 2019 a enregistré des progrès très notables pour le Football Guinéen. Des progrès que nous pouvons qualifier d’historique. Pour la première fois, en effet, depuis l’indépendance Guinéenne, nos résultats sur le terrain ont permis à notre pays d’atteindre le niveau le plus élevé de l’indice CAF des Clubs, et nous sommes passés de 2 Clubs, depuis toujours, à 4 Clubs Guinéens jouant la Ligue des Champions et la Coupe de la CAF.

Ces progrès sont aussi à noter avec la qualification et la performance du Syli National Cadet aux phases finales de la CAN de sa catégorie au mois de Mars en Tanzanie, la qualification du Syli National A aux phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations disputées en Juin – Juillet en Egypte, la qualification du Syli National local aux phases finales du Championnat d’Afrique des Nations prévues au mois d’avril 2020 au Cameroun, la qualification du Syli National futsal aux phases de la CAN futsal devant se jouer à la fin de ce mois de Janvier au Royaume du Maroc.
L’année 2019, a été également celle du renforcement et de la consolidation de nos relations avec les Associations sœurs et les instances internationales qui gèrent le Football Africain et Mondial.

La visite de Travail et d’Amitié effectuée en Guinée, en Janvier 2019, par le Président de la FIFA, Monsieur Gianni Infantino, accompagné du Président de la CAF, Monsieur Ahmad Ahmad, de la Secrétaire Générale de la FIFA, Mme Samoura Fatma Diouf et de ses principaux collaborateurs, l’élection de ma modeste personne à la Présidence de L’UFOA ( l’Union des Fédérations Ouest-Africaines de Football), au mois d’octobre dernier, la tenue à Conakry, en novembre – Décembre, du Tournoi U-20 de l’UFOA, illustrent le respect, la considération et la crédibilité portés à notre Association Nationale et à notre cher pays, la Guinée.
Ces louables résultats et succès sont l’œuvre de chacun de nous, du supporter à la base aux Membres du Comité Exécutif au sommet.
Que chacun et tous, en soient remerciés.

Je n’ai nullement la prétention de dormir sur ces lauriers, et 2019, il est vrai, a été également marqué par des contre-performances sportives comme l’élimination du Syli National, en 8ème de finale de la CAN, mais aussi par des scandales et dysfonctionnements administratifs comme la disqualification du Syli Cadet des phases finales de la Coupe du monde que le Brésil a abrité en Novembre 2019, ainsi que l’affairisme autour de l’Équipe Nationale.

Ces situations et faits ont été des moments difficiles que nous avons vécus dans la douleur avec le public sportif Guinéen.
Nous avons l’obligation d’agir, en 2020, afin qu’ils ne soient que des accidents de parcours et des lointains mauvais souvenirs.
Ainsi, avec le principe de “tolérance zéro” adopté par le Comité Exécutif, je prends le ferme engagement de poursuivre et d’intensifier le combat résolu, en 2020, afin d’éradiquer définitivement et irréversiblement ces pratiques qui ont fortement entaché notre Football en 2019.

An 2019 a marqué l’an 60 de la Fédération Guinéenne de Football.

La célébration de cet événement historique a été placée sous le sceau du pardon, de la réconciliation et de l’ouverture. La main tendue reste lancée pour toutes et tous ceux qui ont le souci de donner le meilleur d’eux même pour le développement de notre Football.

An 2020 devrait être une année d’espérance, de tous les espoirs, celle de la réalisation de nombreux projets, l’année des réformes profondes visant à qualifier davantage nos méthodes de Travail ainsi que nos résultats sportifs dans l’unique intérêt du football guinéen.

Bonne et heureuse année 2020 à toutes et à tous

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.