Affrontement entre partis politiques à Siguiri : le secrétaire général d’une section du RPG accusé d’en être l’instigateur

Print Friendly, PDF & Email

En cette période de campagnes électorales pour la présidentielle du 18 octobre 2020, deux partis politiques se sont affrontés ce samedi 26 septembre 2020 dans la commune urbaine. Il s’agit de l’UFDG de Cellou Dalein Diallo et du parti au pouvoir, le Rpg arc-en-ciel, connu à Siguiri comme le parti majoritaire.

Dans cet affrontement, c’est le secrétaire général de la section Siguirikoura 2 Mambi Doumbouya qui est pointé du doigt.

« Vraiment je suis désolé, l’attaque de l’UFDG, je n’étais même pas au courant, sinon les actes pareils sont condamnables. Vraiment, je n’en sais rien mais quand on met tout sur ma tête pendant que je suis innocent… », se désole-t-il.

Ce face-à-face musclé entre l’UFDG et le RPG a enregistré de part et d’autre des blessés, les foulards de l’UFDG ont été calcinés par les jeunes RPGistes qui, d’ailleurs étaient munis de coupecoupes, ciseaux et machettes.

De l’avis de certains observateurs, le parti au pouvoir dans la préfecture de Siguiri abuserait de son autorité. Toute chose qui serait à l’origine de cet affrontement entre le Rpg et ce parti politique adverse. Les mêmes sources attestent que c’est seul le parti au pouvoir qui enfreint souvent aux règles.

« C’est Famorobala ‘’Vieux’’ qui est venu nous attaquer illégalement, brûler nos foulards et accompagnés par les armes blanches, vraiment c’est un véritable regret », dit ce militant de l’UFDG.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.