Affrontements à la frontière Guinée-Mali : Conakry muet !!!!

Print Friendly, PDF & Email

Des affrontements violents ont opposé cette semaine des Guinéens aux Maliens à la frontière autour d’une terre très riche en or revendiquée depuis des lustres  par les deux pays. Le bilan est lourd selon les sources : 17, 22 morts.

Le gouvernement malien contrairement, à celui de la Guinée, a réagi hier à travers un communiqué signé des forces armées maliennes (Fama) qui reconnaît la gravité du problème et parlé de perte dans ses rangs à Kangaba. Le gouvernement guinéen quant à lui s’est muré dans le silence.

Aux dernières informations, on apprend que le préfet de Mandiana s’est déplacé dans la zone conflictuelle.

Le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation le général Bouréma Condé a son téléphone aphone.

Noumoukè S.

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.