Affrontements à Macenta : l’Etat cherche à se documenter

Print Friendly, PDF & Email

La ville de Macenta renoue avec les vieux démons. De violents affrontements ont éclaté cette semaine dans la ville entre populations tomas et Manians autour de l’inauguration du vestibule du patriarche. Le bilan est lourd : 11 morts, des blessés et des dégâts matériels importants.

Selon une source généralement bien informée, l’Etat, en plus d’avoir quadrillé la ville pour ramener la paix, a invité les historiens et autres scientifiques à fournir la documentation nécessaire en vue d’une solution durable.

Focus

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.