AG du RPG AEC: l’ancien parti au pouvoir menace lui aussi de descendre dans la rue

Lors de son assemblée générale de ce samedi 23 juillet au siège national du parti à Gbessia, le RPG Arc-en-ciel, l’ex-parti au pouvoir a fait part de son mécontentement face à l’incarcération des anciens dignitaires du  régime Alpha Condé. Partout, on entendait les militants  scander  « trop c’est trop. »  À tour de rôle, les responsables du parti ont pris la parole chancun pour exprimer son désarroi.

Prenant la parole, Saloum Cissé, secrétaire général du parti, n’a pas mâché ses mots, il a appelé les militants du parti jaune à se lever et à être prêts.

« On ne va plus croiser les bras. Il faut qu’on se lève, il faut qu’on soit présent comme un arbre dans le désert. De tous les côtés qu’on nous voie. La direction nationale du parti vous invite à vous lever et d’être prêts, dès que le mot d’ordre sera donné, nous allons agir. Nous ne reculons devant rien même devant la mort », a indiqué Saloum Cissé.

D’une seule voix, la jeunesse du parti s’est dite déterminée à ne pas céder devant quoi que se soit. Dans les heures qui suivent, ces jeunes entendent rejoindre la plus grande manifestation qui sera organisée sur toute l’étendue du territoire.

« Depuis le 5 septembre, le RPG a été étranglé, le RPG a été victime d’un coup d’Etat. Et cela fait près d’une année que le RPG est privé de son président, le professeur Alpha Condé. Quelques mois après, lorsque Dr Kassory Fofana, ancien Premier ministre a été désigné à la tête du RPG, les heures qui ont suivi, il a été arrêté et conduit  en prison avec tous les cadres du parti. Quelque part, on a entendu que la justice sera la boussole désormais. Oui ou non vous l’avez entendu? Alors si la justice autorise la liberté d’un citoyen, qu’est-ce qui doit l’empêcher d’être chez lui? Rien. La jeunesse ne réfléchit pas, la jeunesse se met ensemble et agit. La jeunesse, à partir d’aujourd’hui et dans les heures qui suivent,  on ne viendra plus pour faire des discours ici au siège. Dans les heures qui suivent, nous allons nous  joindre à la plus grande manifestation qui sera organisée sur toute l’étendue du territoire. Nous sommes le produit du professeur Alpha Condé, il n’a jamais aimé la violence, il nous a appris à lutter de façon pacifique mais ferme. Donc j’invite toute la jeunesse à se mettre ensemble sans la violence et à revendiquer notre droit légitime qui est la libération de nos camarades incarcérés. Nous demandons aussi l’apaisement d’un climat serein dans notre pays. Parce que si nous voulons dialoguer avec des gens, on ne peut pas les étrangler et leur demander de parler.  C’est pas possible.  Qu’on enlève la main de nos gorges. Notre gorge là c’est qui? C’est tous ceux qui sont incarcérés. Quand ils sont  détenus, on ne peut pas être libre de dialoguer, on ne peut pas être libre de parler. Alors si on veut la paix, il faut faire la paix pour tout le monde. Si on veut la paix, il faut faire la justice pour tout le monde. J’invite les jeunes dans les heures qui suivent à se joindre aux forces vives de la nation pour que la transition  se termine dans la paix et cela passe nécessairement par la libération de nos camarades détenus. Les jeunes du RPG oui ou non vous êtes prêts. », a annoncé Sidiki Touré, président de la Jeunesse du parti

Christine Finda Kamano 

622716906

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.