AG : l’UFR défie le pouvoir et fait le plein de son siège (vidéo)

Print Friendly, PDF & Email

Ni l’entêtement de la Covid-19 ni les menaces du gouvernement n’ont eu raison, ce samedi, de la mobilisation de l’Union des forces républicaines (UFR) de Sidya Touré. Le parti de l’opposition a, comme annoncé, organisé, en l’absence de son leader, son assemblée générale qui a mobilisé beaucoup de militants.

Devant une assistance surchauffée et visiblement décidée à faire barrage au 3è mandat du président Alpha Condé, l’ancien député et secrétaire exécutif du parti Saikou Yaya Barry a appelé à la résistance.

Plein à craquer, c’est un siège de l’UFR à Matam, en banlieue de Conakry, tout en ébullition qui a accueilli l’assemblée générale de ce samedi 5 août 2020 à Matam. Au programme, une vingtaine d’adhésions et la mobilisation des militants afin de demander le départ du président Alpha Condé.

Saisissant l’occasion, Saikou Yaya Barry a appelé les militants du parti à une grande mobilisation visant à demander le départ du Professeur Alpha Condé 

« C’est le peuple qui élit le président, si le peuple décide qu’il n’y a plus de président alors il n’y a plus de président. Levons-nous, sachons que ces gens ont fait de nous leurs ennemis. Levez-vous, mobilisez-vous. Répondez à l’appel du président (Sidya)… Nous sommes décidés à empêcher Alpha à avoir un 3ème mandat. La preuve est là. Chacun de vous est libre de proposer notre destin. Nous sommes obligés de nous lever et de nous battre contre ce système, c’est un système de voleur, c’est un système de menteurs, un système de tricheurs », lance-t-il avec force 

Maciré Camara 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.