Connect with us

A la Une

AGEPI : Alpha Abdoulaye Diallo installé ! 

Le président de l’Association des Éditeurs de la Presse Indépendante (AGEPI), Alpha Abdoulaye Diallo –patron du journal Le Populaire- élu mercredi 20 mars dernier a été officiellement installé ce 28 mars dans ses fonctions au siège de l’association dans la commune de Kaloum.

La cérémonie qui a regroupé plusieurs hommes de médias s’est passée en l’absence de Moussa Iboun Conté, président contesté.

Au sortir de la rencontre, le désormais président de l’AGEPI a déploré l’attitude de son prédécesseur qui, dit-il, refuse de prêter oreille aux médiations.

« Les associations sœurs ont mené des négociations à l’effet de ramener monsieur Iboun Conté à de meilleurs sentiments et pour le moment, il n’a pas accepté. Mais, la médiation continue. Comme vous le savez, l’AGEPI, c’est la mère des associations de presse. Toutes ces associations ont mené des médiations », dit-il.

L’homme qui préside désormais aux destinées de l’AGEPI a tout de même indiqué que l’organe d’Iboun Conté reste membre de l’association. Alpha Abdoulaye Diallo a décliné ensuite sa mission pour l’évolution de l’association.

« Quel que soit ce qui va se passer, l’organe d’Iboun qui s’appelle La Nouvelle reste membre. Et lui, il reste comme ancien président. Notre mission, c’est de rassembler sans venir avec les coups de poing, rassembler pour tourner toute cette page de procès qu’on colle aux membres de l’AGEPI, ramener aussi monsieur Iboun Conté à de meilleurs sentiments. Parce que, Comme vous le savez, il n’a pas fait que du tort à l’AGEPI, il y a aussi fait du bien. Nous avons besoin de lui, nous n’avons de poubelle pour aucun membre de l’AGEPI. À partir d’aujourd’hui, toutes les portes et fenêtres de l’AGEPI demeurent ouvertes à tous les éditeurs guinéens. Nous avons pris fonction aujourd’hui, nous sommes installés et nous avons déjà pris des décisions », assure-t-il.

Contacté, Iboun Conté, le président contesté de cette association dit ne pas vouloir commenter. Il a simplement indiqué qu’il ne réagit pas sur un dossier qui est sur la table des juges.

Il faut par ailleurs rappeler que le patron du journal « La Nouvelle » M.Conté avait déjà porté plainte contre l’actuel vice-président de cette association, André Gaston Morel et Ibrahima Kalil Sylla, le chargé aux affaires extérieures.

Mohamed Cissé

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook