Ahmed Khalifa Niasse à Mediaguinee : si le président ‘’Condé met les pieds aux Etats-Unis, on va l’arrêter’’

Print Friendly, PDF & Email

Dans un échange téléphonique, l’ancien ministre et marabout sénégalais Ahmed Khalifa Niasse qui continue de réclamer le vaste domaine -qui offre une vue à l’océan atlantique- à Kipé et sur lequel est construit l’imposant hôtel Sheraton Grand Conakry a confié à Mediaguinée que l’affaire est devant la justice. Il réclamerait au président guinéen la somme mirifique de 30 millions de dollars de dédommagements.

A l’en croire, ses avocats ont écrit au président guinéen Alpha Condé pour qu’il lui restitue ”son domaine” qu’il dit avoir acquis en 2008 à travers son holding Afrique Investissement sous le règne du défunt président Lansana Conté et sur lequel il dit être en train de bâtir un luxueux hôtel.

“Je ne veux pas parler de quoi que ce soit qui concerne la Guinée. Parce que l’affaire est déjà devant la justice, mon avocat a écrit à Condé [président de la République], il y a un mandat d’arrêt qu’on doit faire contre lui aux Etats-Unis. S’il met les pieds aux Etats-Unis, on va l’arrêter. Le reste on n’en parle pas. Parce qu’une affaire qui est devant la justice, on n’en parle pas aux journalistes”, dit le marabout politicien (fondateur du Font des Alliances patriotiques (FAP) au téléphone avant de nous quitter.

Ce domaine d’une douzaine d’hectares situé dans le quartier chic de Kipé, en banlieue de Conakry, a été repris en 2010 -avec l’arrivée du président Condé au pouvoir- par le géant de l’hôtellerie Marriott qui a casqué près de 60 millions de dollars pour y construire l’hôtel Sheraton Grand Conakry qui sera inauguré six ans plus tard.

Noumoukè S.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.