Aïd al-Adha : les vœux de Ansoumane Fofana, leader du PRR…

Print Friendly, PDF & Email

Guinéens et Guinéennes, mes chers militant(es) et compatriotes,

c’est avec une immense joie et de jouissance que nous célébrons aujourd’hui L’Aïd al-Adha (عيد الأضحى « la fête du sacrifice ») ou Aīd al-Kabīr (العيد الكبير « la grande fête »), grand aïd. Cette fête est célébrée le dixième jour de Dhou al Hijja, dernier mois du calendrier musulman, en commémoration du sacrifice d’Abraham, et coïncide avec le pèlerinage à La Mecque (cinquième pilier de l’islam). Après que Ibrahima ai accepté l’ordre divin, Dieu envoie l’archange Gabriel (Jibrīl) qui, au dernier moment, substitue à l’enfant un mouton qui servira d’offrande sacrificielle. En souvenir de cette dévotion d’Ibrahim à son Dieu, les familles musulmanes sacrifient un animal (le mouton qui a six mois ou la chèvre qui a deux ans ou le bovin qui a deux ans et qui est entré dans la troisième année lunaire ou le chameau qui a complété cinq ans[13]) selon les règles en vigueur. Notamment, le musulman doit se comporter au mieux avec l’animal, Mahomet ayant dit : « Certes Allah a prescrit l’excellence dans toute chose. Ainsi lorsque vous tuez, tuez de manière parfaite et si vous égorgez, égorgez de manière parfaite. Que l’un de vous aiguise son couteau et qu’il apaise la bête qu’il égorge » . Il faut manger la viande du sacrifice, en gardant et en offrant aux pauvres, proches, voisins, collègues, etc.

Le jour de Aïd el-Kebir constitue un jour de célébration dans la tradition prophétique musulmane. En effet, dès l’annonce de la vision de la nouvelle lune, les musulmans glorifient la grandeur de Dieu par le takbir. Il est également fortement recommandé de multiplier les aumônes et les cadeaux ce jour-là.

Vous aviez été nombreux à consacrer la journée d’Arafat à implorer la clémence de Dieu. Nous prions que vos différentes invocations soient acceptées par Allah. Que le succès soit votre récompense.

Mes chers militant(es), les fêtes constituent pour nous les êtres humains, un relâchement et d’esprit et le partage du plaisir entre ami(es), famille et collaborateurs. Pour nous, nous la célébrons entre amis et familles. Pour cela, Je tiens à notifier ma gratitude et ma satisfaction envers vous et vous montrer combien de fois, je suis heureux d’avoir vous croisé sur mon chemin.

Mes chers militant(es), tant de choses ont été faites et tant de choses restent à venir. Avec ce peu de temps qu’on a eu ensemble j’ai su en vous des hommes de conviction et de vision. Des hommes capables d’assumer face à toute circonstances. Vous êtes engagés pour une cause noble. Merci pour cela. Vous tenez déjà votre destin en main et le combat qui reste à faire est plus important que ce qui est déjà fait. Nous ne sommes plus loin de ce que nous cherchons. Juste une minute de patience et de temps et je crois en vous pour aller jusqu’au bout car là où vous avez su rassembler votre courage et votre engagement face à cette situation sanitaire qui a réussi à anéantir presque toutes les activités, mais n’eut été de cela, vous m’avez montré ce que vous êtes capables.

Notre parti est un parti solide et qui tient hermétiquement sur sa vision et l’objectif qu’il s’est fixé. Nous ne sommes pas en avant encore moins non plus en arrière. Nous sommes juste avec les autres puisque nous voulons nous assurer et avoir plus de crédibilité auprès de nos aînés.

Nous sommes convaincus que la voie qu’on a prise est la bonne et nous donnera un résultat positif dans sous peu de temps.

Profitez bien de votre fête, en famille, ami(es) et collaborateurs. Soyez heureux entre vous et donnez-vous la joie de la fête.

Bonne fête de Tabaski à vous tous. Que le Seigneur de l’univers vous gratifie de succès et de santé. Amen.

Ansoumane Fofana

Président du PRR, depuis les Etats-Unis d’Amérique

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.