Aïd el-Fitr à Siguiri : le grand imam appelle au respect des mesures barrières

Print Friendly, PDF & Email

Depuis l’annonce de la pandémie de Coronavirus en Guinée, le gouvernement guinéen a mis sur pied des mesures qui pourraient contribuer à l’éradication de cette maladie. C’est pourquoi durant tout le mois de Ramadan, les mosquées sont restées fermées.

Ce dimanche 24 mai 2020, la fête de Ramadan est célébrée dans la morosité dans la préfecture de Siguiri sans aucune prière collective. C’est en signe de respect des mesures sanitaires édictées par les autorités sanitaires du pays. Les mosquées sont restées cadenassées, la grande mosquée de Siguiri en est une illustration.

Le premier imam El Hadj Sory Magassouba est intervenu sur la prière collective en ce moment exceptionnel : « Je demande à la population de Siguiri, les imams de respecter les instructions données par l’autorité, le gouvernement guinéen. La maladie-là est un mal commun, elle a fatigué le monde entier, il faudrait que nous implorions Dieu pour qu’il nous épargne du danger de cette pandémie », a-t-il lancé.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.