Alhousseny Makanéra Kaké : « Les leaders politiques n’ont rien compris du discours du président du CNRD après notre concertation »

Print Friendly, PDF & Email

Se prononçant sur le discours tenu par le Colonel Mamady Doumbouya à l’occasion des concertations entre le Comité National pour le Rassemblement et le Développement (CNRD) et les leaders des partis politiques guinéens, l’ex-député du RPG arc-en-ciel Alhousseny Makanéra Kaké a affirmé en avoir été surpris.
Dans une interview qu’il a accordé à Mediaguinee, ce fervent soutien du Professeur Alpha Condé a déclaré avoir apprécié le discours du président de la junte.
« Franchement, le discours était bon, le discours a tout dit mais là où j’ai été surpris, je ne pense pas qu’il a été compris par la plus grande partie des participants ce jour là. Parce que dans les conditions normales, le chef parle en dernière position mais si le Président du CNRD a été celui qui a introduit les discours, c’était pour camper les discours dans leur contexte. Et il a commencé par dire que nous avons tous échoué, l’élite intellectuelle civile, l’élite intellectuelle militaire. Qu’il faut une refondation. Et il est parti plus loin pour dire qu’il faut une transition inclusive et qu’aucun calendrier individuel ne sera accepté. Plus loin, il dit qu’il faut réécrire la Constitution. Ce qui les à amener à prendre le pouvoir, c’est parce que la Constitution qui a été adoptée par le peuple n’est pas celle qui a été promulguée. Mais je ne pense pas que les gens ont compris ces différents passages », a-t-il estimé.
Parlant ensuite des deux Constitutions de 2010 et 2020, Makanéra tacle le FNDC en disant qu’il ne devrait pas se déclarer victorieux
« Si je commence par le dernier point, quand il dit que la Constitution qui a été adoptée par le peuple n’est pas celle qui a été publiée, c’est ce qui a motivé notre prise de position, cela veut tout simplement dire que le président du CNRD a accepté la Constitution qui est adoptée par le peuple. Si elle n’est pas adoptée par le peuple, il n’accepte pas. Du coup, la Constitution de 2010 puisqu’elle n’a pas été adoptée par le peuple, c’est ce qui l’oblige à réécrire et avec nous une nouvelle Constitution. Donc quand j’entends les gens du FNDC dire nous avons remporté la victoire, je me demande quelle victoire ? Parce qu’il a rejeté complètement la Constitution de 2010. Et il a rejeté cette Constitution aussi parce qu’il estime que celle qui a été adoptée c’est pas celle qui a été promulguée. Je crois que ce point est très important. Donc ceux qui disent que c’est ceux qui ont adopté la nouvelle Constitution qui ont créé des problèmes, ils ne savent pas ce qu’ils sont en train de dire, ils n’ont rien compris du discours du président du CNRD parce que le Président du CNRD n’a pas dit « revenons à la Constitution de 2010» mais le président du CNRD dit «écrivons une nouvelle Constitution». Cela veut tout simplement dire que le FNDC est passé complètement à côté. La Constitution qu’elle défend, cette constitution n’a pas été acceptée par le CNRD aujourd’hui comme elle n’a été acceptée par nous parce qu’elle n’est pas la volonté du peuple de Guinée », a-t-il déclaré.

Maciré Camara

4 Commentaires
  1. Sylla 4 semaines il y a
    Repondre

    C’est absolument clair.Voici ce qu’on appelle un homme logique et cohérent. Il ne varie pas.

  2. MANZO 4 semaines il y a
    Repondre

    Je crois que ce Makanéra Kaké doit vraiment apprendre à la fermer s’il avait la moindre notion de dignité encore!

  3. Sylla 4 semaines il y a
    Repondre

    Non au Patriote Manzo.
    C’est un leader d’opinion. Sa voie porte quand les autres se sont tus.

  4. Sylla 4 semaines il y a
    Repondre

    Il aurait pu craché sur Alpha Condé comme beaucoup d’autres.
    Il est fidèle a ses convictions.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.