Allègement des mesures sanitaires : le transport Kindia-Conakry toujours en hausse

Print Friendly, PDF & Email

Depuis l’annonce relative à l’allègement des mesures sanitaires contre le nouveau Coronavirus le 22 septembre 2020, les citoyens de Kindia s’interrogent sur le prix du transport Kindia–Conakry qui a connu ces derniers mois une forte majoration. Selon nos informations ce jeudi 24 septembre 2020, le prix du transport se négociait entre 60 et 70 mille francs guinéens.

C’est un ouf de soulagement que ressentent les passagers après la décision des autorités guinéennes d’alléger les mesures sanitaires dans tout le pays. Malheureusement à la gare routière Kindia – Conakry, le prix du transport est pour le moment intact. En partance pour Conakry, Abdoulaye Cissé reste confus sur le tarif du transport.

« Comme ils n’ont pas de billet, certains m’ont dit de payer 60 mille, d’autres parlent de 70mille mais pour le moment j’ai du mal à m’embarquer car je pensais que tout est revenu à la normale après le communiqué d’hier », précise-t-il

Les chauffeurs de la gare routière Kindia – Conakry n’ont rien décidé pour le moment, à en croire notre source. Pour Karamoko Bangoura alias “Bécken”, cette augmentation du transport ne dépend pas d’eux.

« C’est vrai, le transport de Kindia – Conakry est trop mais ce n’est pas de notre faute s’il y a toujours cette augmentation. Ici, c’est dû à la situation actuelle de la route, aujourd’hui l’état de la route n’est pas bon, quand tu sors, avant que tu ne rentres, ça va trouver que ta voiture est complètement en panne et le prix des pièces est cher. En plus, il y a une pléthore de barrages sur la route. On a l’impression que les hommes en uniforme ont transféré leur camp sur cette route de Kindia – Conakry. Ils nous retirent parfois, 100 mille, 50 mille… Comment nous pouvons baisser le prix du transport dans ces conditions? » s’interroge-t-il enfin.

Poursuivant son intervention, ce chauffeur a posé quelques conditions pour la diminution du transport sur la nationale Kindia – Conakry.

« Pour diminuer le prix du transport, c’est simple. Mais il faut que les routes soient praticables car si les routes sont bien faites, le prix de tout ce qu’on revend diminuera parce que nous n’allons pas taxer les gens. En plus, il faut qu’on s’en tienne à un seul barrage sur la route c’est-à-dire celui de 36 », suggère-t-il

Interrogé sur la diminution du prix du transport à la gare routière dans les jours à venir, le secrétaire adjoint de la section syndicale de Kindia répond en ces termes : « On a entendu la décision du chef de l’Etat mais nous aussi, nous avons une hiérarchie à Conakry, donc, nous ne pouvons rien prendre comme décision sans leur aval. Rien n’est décidé pour le moment », a laissé entendre Mamadou Aliou Sy.

A en croire certains chauffeurs de la gare routière, une réunion est prévue pour le lundi prochain afin de statuer sur le prix du transport.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.